Témoignages vidéos d’EHS
  • Les abeilles électrosensibles ?:
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/du-faouet-vers-rennes-le-convoi-mortuaire-de-300-apiculteurs-bretons-5733656 et si les abeilles étaient, elles aussi, EHS électro-hypersensibles ? La combinaison des ondes prédatrices et de...

  • Déficit de l'attention et dopamine:
    J'adore cette rubrique du Figaro : elle est l'antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises...

Un parti politique contre les antennes ! en Belgique

Le parti de Paul Lannoye, « Rassemblement R », qui se présente aux élections régionales à Bruxelles et en Wallonie, veut interdire toute nouvelle implantation d’antenne GSM, réduire la norme à 0,6 V/m, et proscrire wi-fi et téléphones sans fil dect dans les écoles, hôpitaux et habitations.
Le point sur les partis présents lors de la législature qui s’achève.
Pour qui voter dimanche si l’on est électrosensible ? Si au niveau fédéral, la parlementaire Ecolo Thérèse Snoy a tenté, en vain, de faire reconnaître l’électrohypersensibilité par un projet de résolution, au niveau régional par contre, aucun parti ne s’est opposé à l’explosion des réseaux de téléphonie mobile et de la pollution électromagnétique inhérente, au contraire.

En Wallonie, tous veulent que la 4G soit disponible jusque dans les moindres recoins, et la région bruxelloise s’est même rendue tristement célèbre par une diminution de la protection de ses citoyens, une première mondiale ! La ministre de l’Environnement, bien que du parti Ecolo, a en effet convaincu tout le Parlement bruxellois de faire passer la limite de 3 à 6 V/m et de supprimer l’enquête publique. Aucun parlementaire n’a voté contre, tous ont préféré l’avènement commercial de la 4G à la santé de leurs concitoyens.

 

La nouvelle association bruxelloise grONDES leur a décerné son prix « cancer d’Or » et indique sur son site quels parlementaires ont voté pour ou se sont abstenus.

 

Le nouveau parti Rassemblement R, quant à lui, demande :

– Un moratoire pour toute nouvelle implantation d’antenne GSM en communauté française ;- Dans la logique d’application du principe de précaution, l’exposition aux rayonnements électromagnétiques de micro-ondes pulsées est soumise à la valeur limite de 0.1 μW/cm² (correspond à 0.6V/m pour les ondes GSM) ;

– dans le même souci de précaution, de proscrire l’utilisation des technologies sans fil de type Wifi, Wimax, DECT en milieu d’accueil des enfants, en milieu scolaire ainsi que dans les hôpitaux et les homes pour personnes âgées ;

– De s’aligner, dans l’immédiat, sur la législation de l’État ou de la Région la plus rigoureuse, en préalable.

Pour le parti de Paul Lannoye, « Si nous n’agissons pas sans tarder pour réduire drastiquement la pollution électromagnétique, l’affaire de l’amiante pourrait fort malheureusement n’avoir été qu’une brève promenade de santé en comparaison de ce qu’il convient de qualifier d’expérimentation sanitaire de large ampleur. »

Eric

TESLABEL COORDINATION

http://www.rassemblement-r.be/bienvivre/elections-2014/programmes-regionaux

 

 

Les commentaires sont fermés.

Archives