Témoignages vidéos d’EHS
  • Les abeilles électrosensibles ?:
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/du-faouet-vers-rennes-le-convoi-mortuaire-de-300-apiculteurs-bretons-5733656 et si les abeilles étaient, elles aussi, EHS électro-hypersensibles ? La combinaison des ondes prédatrices et de...

  • Déficit de l'attention et dopamine:
    J'adore cette rubrique du Figaro : elle est l'antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises...

Publication trés importante du Pr MARTIN PALL sur le mecanisme d’action des champs EMF et pourquoi les normes actuelles sont fausses

 

Bonjour à tous,

 

Je vous envoie une publication trés importante du Pr Martin Pall qui explique que les normes de sécurité internationales actuelles concernant les ondes EMF ne sont pas basées sur le mécanisme réel d’action qui génère toutes perturbations biologiques constatées chez les personnes EHS !!!! (il ne s’agit pas d’un effet thermique/Chaleur)

Le mécanisme en cause est en lien avec les canaux calciques voltage dépendants ( VGCC) . cela se traduit par un taux trés élevé de calcium intra cellulaire induisant toute une série de symptomes et de réactions biologiques.

J’ai traduit ( copie ci joint) cet email du Pr Martin Pall qui résume brièvement le contenu de sa publication scientifique afin que les personnes ne parlant pas anglais puissent comprendre l’idée essentielle de cette publication.

Trés cordialement,

Cathy Hochart

 

Titre : Les champs EMF et Micro-ondes agissent en activant les canaux calciques voltage-dépendants ce qui génèrent de nombreux effets bioloqiques + Pourquoi les standards de sécurité actuels sont ils faux  ?

27 JUIN 2014

Il a été démontré que les champs basses fréquences et micro-ondes (EMFs)
agissent en activant les canaux calciques voltage-dépendants (VGCC) .
La plupart des effets biologiques sont dus à un taux élévé de calcium
intra-cellulaire avec pour conséquence , un taux élévé d’oxide nitrique
(NO) et l’indication de la présence de peroxinitrite ou de NO. Tout ceci
:   le rôle d’un calcium intracellulaire excessif dû a l’effet
micro-onde ,  les importantes impactes biologiques liées aux champs
pulsés ainsi que quelques 20 000 publications scientifiques sur le sujet des
effets biologiques liés aux champs micro-ondes, tout ceci donc montre bien
que les standards internationaux de sécurité actuels ne prennent pas en compte le risque/danger  biologique.

Les standards de sécurité actuels sont basés sur la fausse assomption
que les effets prédominants des expositions aux champs micro-ondes et
autres champs basses fréquences sont dus à la chaleur (effet thermique).

Toute une série de modifications biologiques dont on dit qu’elles sont
engendrées par des expositions aux champs micro-ondes peuvent maintenant
être expliquées par  ce nouveau paradigme : Les champs
electromagnétiques agissent en activant les canaux calciques
voltage-dépendants ( VGCC). Ces modifications biologiques sont les
suivantes : stress oxydatif, simple et double cassure des brins dans
l’ADN cellulaire.

On trouve aussi les effets thérapeuthiques tels que  :
perméabilité de la barrière hémato-encéphalique, taux de mélatonine trés bas et perturbation  du sommeil, cancer, infertilité masculine et féminine, dysfonctionnement immunitaire, dysfonctionnement neurologique, dysfonctionnement cardiaque  avec tachycardie, arythmie et arrêt cardiaque soudain.

L’hypersensibilité aux champs electromagnétiques (EHS) est brièvement
mentionnée mais les similarités  existant  entre la cible des champs
EMFs : les canaux calciques voltage-dépendant,  et la cible des produits
chimiques dans l’hypersensibilité chimique/ MCS ; les récepteurs NMDA,
tout ceci suggère une cause similaire pour ces 2 sensibilités qui sont
liées.

Je propose un programme en deux phases qui a pour but d’améliorer
grandement les standards de sécurité concernant les champs EMF et
Micro-ondes.

1-  La première phase vise à réduire les niveaux d’exposition de 100 à
1000 fois
2-  La seconde phase vise à mettre en place de véritables tests/examens
biologiques visant à assurer la sécurité.

Des approches spécifiques  visant à développer de tels tests/examens
sont actuellement à l’étude et celles ci incluent des examens de mise en
culture cellulaire ainsi qu’une expérimentation animale.

Conclusions :

1- Les standards de sécurité concernant les champs EMF et micro-ondes
sont faux pour 3 raisons distinctes :
–    Les effets sont dûs à l’activation des canaux calciques
voltage-dépendants et non a l’effet thermique (chaleur)
–    Plus de 20 000 études scientifiques font état d’effets
biologiques observés alors que nos standards  de sécurité actuels
prévoient  que  ces effets ne devraient pas exister.
–    Les champs pulsés sont plus actifs au niveau biologique que
les champs non pulsés

2- Une grande variété des effets observés suite à l’exposition aux
champs EMF peut s’expliquer comme étant causée par l’activation des
canaux calciques voltage-dépendants.

Ceci est un changement de paradigme concernant l’action des champs
EMF et micro-ondes.  Nous passons d’un effet thermique(chaleur) à un
effet dû à l’activation des canaux calciques (VGCC).

Cela n’exclue d’ailleurs pas le fait qu’il puisse exister d’autres
effets indépendants uniquement liés aux  VGCC bien qu’à ce jour, aucun
ne soit connu.

3-     Des standards de sécurité cohérents concernant les  champs EMF et
Micro-ondes doivent maintenant être développés. Ceux ci doivent être
basés sur les réels effets biologiques. Ils ne doivent plus être basés
sur des effets thermiques (chaleur) appartenant à la fiction.

Le premier pas est de diminuer les niveaux d’exposition de 100 à 1000 fois en comparaison avec les standards actuels de sécurité.

Martin. L . Pall

Les commentaires sont fermés.

Archives