Témoignages vidéos d’EHS
  • Les abeilles électrosensibles ?:
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/du-faouet-vers-rennes-le-convoi-mortuaire-de-300-apiculteurs-bretons-5733656 et si les abeilles étaient, elles aussi, EHS électro-hypersensibles ? La combinaison des ondes prédatrices et de...

  • Déficit de l'attention et dopamine:
    J'adore cette rubrique du Figaro : elle est l'antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises...

L’électrosensibilité fait son entrée dans le dictionnaire Larousse

Bonjour à tous,

En 2008 lorsque j’ai créé le collectif des Electrosensibles de France, le premier objectif était de rendre le combat des EHS visible, audible et crédible ; sortir du sujet des antennes relais avec son seuil à 0.6V/m sous lesquels je grillais sans aucun doute; sans oublier les DECTs ou Wifi des voisins…

J’étais loin de penser que ce mot entrerait un jour dans le dictionnaire !

Voici notre communiqué envoyé ce jour.
Merci pour votre soutien.
Manuel Hervouet

L’électrosensibilité fait son entrée dans le dictionnaire Larousse 

le 18 mai 2015

Ce lundi, le vénérable dictionnaire Larousse dévoile les 150 nouveaux mots de son édition 2016, parmi eux : l’électrosensibilité, avec cette définition :

« Ensemble des troubles physiques dus, selon la description des personnes atteintes, à une sensibilité excessive aux ondes et aux champs électromagnétiques ambiants ».

Pour Sophie Pelletier, porte-parole d’Electrosensibles de France / Priartem, c’est un symbole extrêmement fort : « Après son entrée en janvier dernier dans la loi Abeille sur la sobriété en matière d’ondes, le terme électrosensibilité est maintenant validé par une référence de la langue française. Cette définition, simple, consacre la réalité somatique des troubles tout en évitant habilement l’ornière de la controverse sur leur origine ».

Rappelons que les chiffres les plus récents concernant cette affection la consacre comme un véritable problème de santé publique : dans les années 90, en Californie, 5 personnes pour 1000 avaient déclaré avoir dû changer de travail pour cause d’électrosensibilité et 17% des employées d’une firme multinationale de télécommunications suédoise en étaient affectés ; une fourchette de 8 – 10 % de la population, atteinte à des degrés divers, est admise aujourd’hui concernant l’Allemagne ; la France ne dispose toujours d’aucun chiffre officiel, malgré nos demandes .

Pour Sophie Pelletier, cette définition est globalement satisfaisante dans l’état actuel de la controverse mais elle doit pouvoir évoluer avec l’avancée des connaissances car si aujourd’hui on en connaît très peu sur l’électrosensibilité elle-même, de plus en plus d’études apportent des éclairages sur l’impact des ondes sur l’organisme et sur la variabilité des réactions individuelles à ces agressions environnementales : « Aujourd’hui, on ne connaît quasiment rien sur les mécanismes produisant cette perte de tolérance aux ondes et si plusieurs méthodes diagnostic existent, aucune ne fait référence au niveau académique.

Malheureusement, la Haute Autorité de Santé se refuse toujours à se pencher sur cette maladie environnementale émergente. L’ANSES, quant à elle, doit remettre un rapport et nous espérons que certaines données fondamentales concernant les effets biologiques des ondes, notamment sur le cerveau, pourront être mises en lumière. Après cette entrée dans le dictionnaire, nous attendons avec impatience que l’électrosensibilité fasse un jour son entrée dans le Larousse médical ! ».

contact@electrosensible.org Tél : 01 42 47 81 54

Pour aller plus loin :

18 mai 2015 : des scientifiques chinois confirment l’impact des ondes sur la barrière hémato-encéphalique : https://betweenrockandhardplace.wordpress.com/2015/05/18/cell-phones-and-blood-brain-barrier-chinesescientists-confirm-findings-of-swedish-salford-group/ Texte traduit en français sur demande

11 mai 2015 : Appel de 190 scientifiques internationaux lancé auprès de l’ONU pour une révision des normes d’exposition afin de protéger les populations : http://www.priartem.fr/Appel-de-190-scientifiques.html

13 avril 2015 : Ondes électromagnétiques et tumeurs – Priartem saisit la ministre de la santé : http://www.priartem.fr/Ondes-electromagnetiques-et.html

Electrosensibles de France – Membre et référent de l’Association nationale P.R.I.A.R.Té.M
Correspondance : PRIARTéM – Collectif des Electrosensibles de France; 5, Cour de la Ferme Saint-Lazare ; 75010 Paris
Email : Cliquez – Tél : 01 42 47 81 54
www.electrosensible.org – www.priartem.fr.

Vos adhésions sont essentielles pour nous donner les moyens d’agir ! Cliquez ici pour Adhérer.
Nouveau : Il est possible de réadhérer en ligne ici. Les nouvelles adhésions seront possibles en ligne prochainement.

Les commentaires sont fermés.

Archives