Témoignages vidéos d’EHS
  • Les abeilles électrosensibles ?:
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/du-faouet-vers-rennes-le-convoi-mortuaire-de-300-apiculteurs-bretons-5733656 et si les abeilles étaient, elles aussi, EHS électro-hypersensibles ? La combinaison des ondes prédatrices et de...

  • Déficit de l'attention et dopamine:
    J'adore cette rubrique du Figaro : elle est l'antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises...

WIFI dans les écoles : c’est dangereux

Académie Américaine de Médecine Environnementale

lundi 15 avril 2013

Selon l’Académie américaine de médecine environnementale, les réseaux wifi dans les écoles – des centaines de fois plus puissants que les systèmes domestiques – sont nocifs pour la santé des enfants.

L’Académie Américaine de Médecine Environnementale est composée de médecins, d’ostéopathes et de chercheurs Docteurs en Médecine qui s’intéressent aux effets des agents environnementaux sur la santé humaine. Depuis quarante ans, l’Académie forme des médecins à traiter ce qu’il y a de plus difficile, à guérir des patients ignorés de notre système médical parce que la cause de leur maladie est un produit chimique, un solvant, ou un métal toxique, pas une bactérie, un virus ou une autre cause traditionnellement connue.
Ces dernières années, nos membres et collègues ont signalé une augmentation des patients dont les symptômes sont réversibles lorsque l’on élimine de leur habitat des appareils radiatifs sans fil comme les téléphones portables, les téléphones fixes sans fil et les systèmes internet sans fil.
Il existe de nouvelles études scientifiques cohérentes, qui montrent que les gens, en particulier les enfants, sont affectés par l’exposition croissante aux radiations sans fil. En septembre 2010, le Journal de la Société Américaine de Médecine de la Reproduction – Fertilité et Stérilité a rapporté que quatre heures seulement d’exposition à un ordinateur portable connecté par wifi endommageaient l’ADN du sperme humain.
En mai 2011, l’Organisation Mondiale de la Santé a ajouté l’exposition au rayonnement sans fil, wifi incluse, à la liste de la classe 2b des carcinogènes.
En octobre 2012, l’Académie Américaine de Médecine Environnementale a lancé une alerte publique sur la Wifi dans les écoles qui disait :
« Des effets nocifs sur la santé causés par les champs de radiofréquences sans fil, tels que difficultés d’apprentissage, défenses immunitaires affaiblies, et maux de tête, existent clairement et sont bien documentés dans la littérature scientifique. Une technologie plus sûre, comme l’utilisation de connexions filaires, est fortement recommandée dans les écoles. »
En décembre 2012, l’Académie Américaine de Pédiatrie – qui représente 60 000 pédiatres – a écrit au Congrès pour lui demander de réviser les normes de sécurité concernant les radiations micro-ondes, surtout pour les enfants et les femmes enceintes.
Les systèmes wifi des écoles sont par définition des centaines de fois plus puissants que les systèmes domestiques qui peuvent vous être familiers. Ils sont aussi des douzaines de fois plus puissants que les systèmes des cafés et restaurants auxquels vous pouvez avoir été exposés…
Les systèmes wifi des écoles sont obligatoirement plus puissants que n’importe quel système de communication micro-ondes de n’importe quel autre ensemble, car ils sont configurés pour faire fonctionner des centaines d’ordinateurs simultanément.
Ils imposent également aux enfants – les plus vulnérables aux radiations micro-ondes – de longues périodes d’exposition toute la journée, durant toute leur enfance. C’est une exposition sans précédent, avec des conséquences inconnues sur la santé et le potentiel reproducteur d’une génération.
Installer ce système à Los Angeles c’est prendre le risque de répandre largement un problème de santé publique auquel le système médical n’est pas encore préparé à répondre.
En octobre 2013, l’Académie Américaine de Médecine Environnementale organise une conférence médicale internationale à Phénix dans l’Arizona pour apprendre aux médecins à identifier des patients dont les symptômes peuvent disparaître si l’on élimine les expositions à la wifi, aux téléphones portables et à d’autres formes de radiations sans fil dans la maison.
Il n’est pas probable qu’il existe actuellement dans le Comté de Los Angeles suffisamment de médecins qui connaissent les effets biologiques des radiations micro-ondes pour diagnostiquer et traiter les nombreux enfants susceptibles de présenter les symptômes de l’exposition à votre système sans fil si vous décidiez d’en installer un.
Les statistiques montrent que vous pouvez vous attendre à une réaction immédiate chez 3% de vos élèves, et des réactions plus tardives chez 30% d’entre eux. Ceci concerne également les enseignants.
L’Académie Américaine de Médecine Environnementale suggère fortement que vous n’ajoutiez pas au fardeau de la santé publique en installant une couverture de connexion internet sans fil dans les écoles de Los Angeles. Les connexions filaires ne sont pas seulement plus saines, elles sont plus puissantes et plus sûres.
Des enfants que la loi oblige à fréquenter l’école requièrent également un niveau de protection plus élevé que la population générale.

 

Des promoteurs technologiques peuvent vous dire que la science n’est pas encore certaine des effets de la wifi sur la santé. Cette incertitude n’est pas une raison pour soumettre une génération d’enfants à une exposition aussi extrême. C’est plutôt la raison sur laquelle doit se fonder la prévention d’un désastre potentiel de santé publique.
Tandis que les équipes de techniciens et de vendeurs mettent en doute la réalité des dangers présentés par les antennes, les téléphones mobiles, la wifi et d’autres formes de radiations sans fil, ce sont les médecins qui doivent gérer leurs conséquences.
Jusqu’à ce que nous, médecins, puissions déterminer pourquoi la wifi et autres communications micro-ondes provoquent des maladies invalidantes chez certains de nos patients et pas chez d’autres, nous vous supplions de ne pas prendre un tel risque connu avec la santé de tant d’enfants qui vous ont fait confiance pour les préserver de tout danger au sein de l’école.

Source : Association romande alerte
http://www.reporterre.net/spip.php?article4099

 

 

Les commentaires sont fermés.

Archives