OndesPARIS c’est pour bientôt !

 

https://lh4.googleusercontent.com/Hdw5MlFz-Ici6YrEWBZbEDaNdrrRm9bDUiejiCg6IDGxT938oF8Kn_kgODOO5OO8Ixtqw6hJ1jA9myCEXQKaKtID0zUw3teIormtiYbzIpIDQkywl8BKgYFH5bVru-S-pPGETYUk
OndesParis, c’est pour bientôt !
 
Ce mardi a été présenté en commission du Conseil de Paris l’étude préalable à la création d’OndesParis. “C’est une grande victoire pour le groupe écologiste”, s’enthousiasme Pascal Julien, Conseiller de Paris. “En Conseil de Paris en mai dernier, nous demandions un observatoire des ondes électromagnétiques, aujourd’hui ses contours sont dessinés, et dans peu de temps il nous permettra de mesurer, de surveiller et de sensibiliser. C’est une vraie reconnaissance par la Ville de Paris des risques liés à une exposition croissante aux ondes.” 
 
Dans l’immédiat, OndesParis sera un observatoire municipal. Ses principales missions seront de contrôler et de mesurer les niveaux d’exposition aux ondes, d’informer et de sensibiliser les Parisien-nes, pour enfin étudier les risques liés à cette exposition et voir comment les limiter. C’est une structure opérationnelle qui se créée. Ses travaux viendront alimenter en informations claires et intelligibles les mairies d’arrondissement, qui pourront enfin répondre aux préoccupations des Parisien-nes concernant les potentiels dangers d’une exposition aux ondes.
 
“La création de cet observatoire est un premier pas vers une réglementation à la hauteur de l’enjeu de santé publique posé par les ondes”, précise Anne Souyris, co-présidente des élu-es écologistes de Paris. “Il faudra rapidement y associer d’autres départements ou la région par exemple. Pour être efficace, une coopération territoriale doit se mettre en place. La question de la pollution électromagnétique est un enjeu de santé publique, peu importe la couleur politique. Le vote à l’unanimité du Conseil de Paris en mai dernier l’a d’ailleurs démontré.”
 
“Côté financement, une évolution sera nécessaire dans un second temps”, estime David Belliard, co-président du groupe écologiste de Paris. “L’idéal serait qu’OndesParis se construise sur le même modèle qu’AirParif, avec une participation financière des acteurs concernés, à savoir les opérateurs de téléphonie mobile”.
 
Le groupe des élu-es écologistes se félicite de cette avancée pour un mieux vivre à Paris et reste toutefois vigilant quant à la négociation en cours sur la charte parisienne de téléphonie mobile.
 
Anne Souyris et David Belliard, co-président-es du groupe écologiste de Paris
Pascal Julien, Conseiller de Paris, élu du 18ème arrondissement

Les commentaires sont fermés.

Langues
EnglishFrenchGermanItalianSpanish
Archives