Témoignages vidéos d’EHS
  • Les abeilles électrosensibles ?:
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/du-faouet-vers-rennes-le-convoi-mortuaire-de-300-apiculteurs-bretons-5733656 et si les abeilles étaient, elles aussi, EHS électro-hypersensibles ? La combinaison des ondes prédatrices et de...

  • Déficit de l'attention et dopamine:
    J'adore cette rubrique du Figaro : elle est l'antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises...

Le WIFI – une technologie peu sure et toxique

Bonjour,

Je travaille dans l’armée. Pour des raisons de sécurité le wifi y est peu utilisé ou alors pour des sujet très peu classifié et encore par l’usage de procédés de chiffrement importants.

Il est assez facile de Hacker un réseau wifi avec un chiffrement standard, plus les échanges sur ce réseau sont nombreux plus il est facile de le forcer en écoute seule (c’est à dire sans laisser de trace.)
Forcer les accès d’un wifi sécurisée de manière standard (clé WPA) demande des cartes matérielle spécifiques, qui sont souvent les mêmes que celle du commerce auxquelles ont aura fait sauter le bridage, dans ce cas avec un simple logiciel ne demandant pas de connaissance particulière il faut compter 3 à 5 min pour forcer l’accès.
La cyberattaque Darkhotel a attiré l’attention sur les faiblesses des connexions Wifi. Les hackers s’introduisent d’abord dans le réseau Wifi d’un grand hôtel. Ils ciblent ensuite une personnalité haut placée d’un gouvernement ou d’une entreprise séjournant dans l’hôtel. Lorsque celui-ci se connecte au Wifi à l’aide de ses noms et numéro de chambre, les pirates envoient sur sa machine une notification l’invitant à mettre à jour un logiciel courant comme Adobe Flash. C’est ainsi qu’ils obtiennent outre les informations stockées,  leur identifiant entreprise.
Quelques entreprises sensible on déjà des solutions LIFI, mais cela reste assez peu connu.

[En juillet dernier, l’institut de CEA Tech présentait un modem bidirectionnel LiFi à haut débit. L’objectif à terme est de remplacer les réseaux Wi-Fi en utilisant l’éclairage électrique pour transmettre de la data, en produisant un signal optique à haute fréquence.Son concepteur met en avant plusieurs avantages, dont la première est son innocuité en matière de santé. « Les ondes lumineuses sont inoffensives pour le corps humain, voire bénéfiques à certaines fréquences », explique la société Lucibel. De quoi adresser les lieux sensibles comme les écoles ou les hôpitaux ou les écoles où le Wi-Fi est strictement encadré.Autre argument, la sécurité, point sensible dans les entreprises. « Alors que le Wifi traverse murs et plafonds, l’information Lifi n’est interceptable que dans le cône de lumière. La connexion reste confinée à l’espace désiré et est donc complètement sécurisée. Le système est donc particulièrement intéressant pour les secteurs dont les données sont très confidentielles : recherche et développement, défense, banques, sécurité », souligne Lucibel.]

Étant électrosensible, il faut bien expliquer que plus on est exposé aux ondes en puissance et en durée, plus on a des risque de développer une sensibilité. Comme un vieux poste de radio peux avoir des variation pour capter certaines fréquence selon l’humidité ou l’orientation de l’antenne, un électrosensible va être plus ou moins sensible à certaine fréquences et ce en constante évolution. En ce moment commencent à sortir des études sur les  » micro stess oxydatifs », induit pas les courant électriques que produisent les ondes dans notre corps.

Pour les cas de Wifi retiré pour raison de santé, on trouve au ministère des finance des exemples tel que celui ci-dessous.

Images intégrées 1

Les commentaires sont fermés.

Archives