Témoignages vidéos d’EHS
  • Les abeilles électrosensibles ?:
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/du-faouet-vers-rennes-le-convoi-mortuaire-de-300-apiculteurs-bretons-5733656 et si les abeilles étaient, elles aussi, EHS électro-hypersensibles ? La combinaison des ondes prédatrices et de...

  • Déficit de l'attention et dopamine:
    J'adore cette rubrique du Figaro : elle est l'antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises...

Témoignages

Non assistance à personne en danger…

Bonjour,
 je suis EHS et nous sommes de plus en plus nombreux en Indre et Loire. 
J'ai lu avec intérêt votre article sur le dépôt de plainte : 
http://ehs-action.org/?p=5619
 pour "non assistance à personnes en danger" Avec le déploiement des 
compteurs linky, nous allons être encore plus malades et ce déploiement 
constitue indéniablement une action anti-constitutionnelle. En effet, la
 liberté d’aller et venir est une composante de la liberté individuelle.
 Elle est inhérente à la personne humaine : se mouvoir, stationner, 
séjourner, travailler fait partie de ses fonctions vitales. Pouvoir se 
déplacer librement sans contraintes et sans autorisation de la puissance
 étatique est un privilège des sociétés démocratiques. La libre 
circulation des personnes est aujourd’hui l’un des piliers de la 
construction européenne. Par conséquent tout citoyen est libre 
d'habiter, de travailler, de vivre n'importe où sur le sol français et 
européen. Il est également libre d'être hospitalisé en cas de maladie , 
hors les hôpitaux sont tous pollués et les EHS ne peuvent pas s'y rendre
 ou même aller chez un médecin, à la pharmacie, ect... je pense qu'il va
 falloir déposer une plainte contre l'Etat ! Pouvez-vous me communiquer 
les coordonnées de Marine, Electrosensible, Membre du Collectif Stop 
Ondes Ariège, Correspondante locale PRIARTEM, Membre de l’association 
nationale Une terre pour les EHS, afin d'organiser une plainte groupée 
sur le plan national. Merci pour votre site très complet et bien 
documenté. A bientôt. Véronika.

A 70ans elle doit vivre dans les bois !!!

Edition de Saint-Étienne – Loire Forez :

victime d’électro-hypersensibilité, elle vit seule dans les bois

Electro-hypersensibilité. Pour la plupart des gens le sujet prête plutôt à sourire, pourtant les personnes souffrant de ces troubles vivent un enfer.

Marguerite mesure le champ électromagnétique à l’aide du détecteur de Colas Diallo, militant du collectif EHS 42. Photo Louis Forissier
Marguerite mesure le champ électromagnétique à l’aide du détecteur de Colas Diallo, militant du collectif EHS 42. Photo Louis Forissier

« Les ondes me provoquent de violents maux de de tête, des brûlures et des malaises », déclare Marguerite. Des troubles insupportables qui lui feront quitter son travail sur Saint-Etienne et entraineront peu à peu l’abandon de tout lien social.

Aujourd’hui âgée de 70 ans, Marguerite vit depuis deux ans dans la campagne forézienne. Seule, dans une petite bâtisse au cœur des bois, elle ne dispose ni d’eau, ni d’électricité. Un rideau d’aluminium protège la porte de l’unique pièce de l’habitation.

« Ici au moins je suis isolée et protégée », déclare Marguerite rajoutant « quand on est électro hypersensible, on n’existe pas. La médecine ne peut rien pour nous. Nous sommes considérés comme relevant d’une maladie psychiatrique mais c’est faux. »

Plusieurs organisations environnementales dénoncent actuellement l’électrosmog, le nuage d’ondes électromagnétiques créé par le Le Li-Fi, standard international depuis 2011, était commenté dès 2012 par l’association Next-Up comme « une technologie écologique révolutionnaire opérationnelle et prometteuse dans l’évolution des communications sans fil ». Elle est par ailleurs utilisée dans le domaine de la localisation au Chili, en cas d’éboulement dans les mines. Le groupe Leclerc l’a installée dans des centres commerciaux. La Li-fi entre directement en concurrence avec la 4G et la future 5G, dont les nouvelles fréquences inquiètent les associations de veille. Plusieurs organisations environnementales dénoncent actuellement l’électrosmog, le nuage d’ondes électromagnétiques créé par le déploiement de nouvelles technologies : wi-fi, téléphone portable, compteurs dits intelligents.Avec l’arrivée du Li-fi dans la vie réelle, la 5G est déjà dépassée. Mais un obstacle de taille est à résoudre : tous les équipements actuels doivent être renouvelés pour s’adapter à cette nouvelle technologie utilisable partout, facile

Le 18.01.2016 |

Plus de vie avec le LINKY

Madame Renée F
65100 Poueyferré 25 janvier 2016
 Bonjour
A cause du Linky je suis aujourd’hui sans domicile. Mr Alain B. qui reçoit mon courrier et m’héberge depuis 15 jours m’avait trouvé une maison seule où j’aurais pu être bien.
Je rentre le 1° janvier 2016; dans les 8 jours obligée de partir en catastrophe. Débarrasser vite le logement! J’ai failli mourir dans la nuit cause le compteur Linky était installé, terrible, une horreur, des pulsions violentes, irradiée, comme emmurée etc… c’est inimaginable,  la mort assurée, protection du ciel. de + une violente tempête dehors, j’ai ouvert. Un miracle de m’être tirée de ce danger éminent.
Aujourd’hui je suis sans domicile. Je ne sais plus où aller et que faire?
Alain B. garde mes affaires, m’a vite hébergé chez lui, mais je dois maintenant partir. je ne trouve rien: trop chargé. Je ne peux plus tenir nulle part.
Lourdes passée en 4G, ainsi que ses environs
Poueyferré est très chargé. La vieille maison où loge Alain B. moins exposée, je me suis un peu remise.
Je ne peux absolument plus tenir à Lourdes ni dans ses environs.  Je souffre terriblement. Patricia B. Médecin, qui est venue lorsque vous avez répondu à mon appel de détresse a eu un accident de travail. Je ne peux pas la joindre, de +, plus de cabines téléphoniques.
Il me faut absolument partir; je ne sais où aller? que faire? car je ne vais plus pouvoir rester chez Alain. je me retrouve sans rien, ruinée. heureusement je perçois la pension de retraite mais trouver à me réinstaller m’est très difficile, vu mon état et aussi financier. Alain est très charitable pour moi, mais je ne peux pas rester davantage, je le comprends bien.
Voilà, je sais que beaucoup d’EHS comme moi sont en situation difficile. Que faire?
très amicalement
Si vous pouviez savoir s’il y aurait où aller? annonce pour EHS.  Merci
Cette fois-ci je suis déstabilisée car sans domicile.

QUE FAIRE ?

Bonjour,
Je suis consultante autonome depuis 2005. Point n’est besoin de dire que les trajets TGV, avion, rapports sur ordi, recherches sur le Web, consultation mails font partie de mon travail au quotidien.
Or, depuis mi 2014 je ne peux travailler plus de 1h1/2 à la fois devant l’ordi. Ce n »est pas simple car j’aime me concentrer longtemps et suis sur des dossiers que j’aime aussi. J’ai constaté qu’au retour de voyages j’étais extrêmement fatiguée.
J’accumule les soucis depuis plus de 2 ans alors que ma vie personnelle me ravit (mari aimant depuis plus de 20 ans et une enfant extraordinaire depuis 12 ans) : fatigue, rougeurs au visage, lourdeur dans la tête, nez encombré, maux de tête violents et soudains (inédit pour moi), difficultés de concentration (alors que j’ai des capacités de réflexion transversales), troubles du sommeil avec des réveils à 2/3h du matin, nervosité associée à une irritabilité (difficile pour l’entourage), acouphènes persistants (impliquant parfois une perte de sens de la vie), vertiges soudains, …..
> L’homéopathie me permet de limiter les angoisses, les séjours en Corrèze sont reposants l’été mais mon chiffre d’affaire s’écroule et je ne peux plus subvenir à mes besoins (je n’atteins plus le SMIC en terme de revenus) : je n’arrive plus à tenir les missions correctement.
La question de la reconversion se pose. Comment puis-je faire ? Qui peut m’aider ? C’est un peu démunie que je vous contacte car les perspectives d’avenir professionnel sont moroses … A titre personnel , je suis amenée de plus en plus à refuser des rencontres au sein de manifestations pour les mêmes raisons car je sais que les jours suivants seront difficiles (au lit ou enfermée chez moi parfois pendant plusieurs jours)
Vers qui me retourner ?
Je vous remercie pour votre écoute et vos conseils dans ce contexte, même si je crains de n’être pas vraiment prise au sérieux et si je doute parfois. Je pense que vous pourrez entendre ma demande car concernée par la question. Cela fait bientôt un an que je pense que le problème est lié aux ondes après avoir croisé les expériences. …. Mais que faire ?
> Merci encore
> Bien cordialement
> V.F

Je ne croyais pas à l’électrosensibilité…..

Jean-Charles 
dans le journal MIDI LIBRE
Je ne croyais pas à l’électrosensibilité moi-même avant que cela m’arrive cet hiver.
Avant je pensais que les « électrosensibles » étaient des personnes de constitution physique chétive, de celles qui sont toujours « patraques » ou qui abusent du téléphone portable. N’utilisant ni portable, ni WiFi, j’étais à cents lieux de penser que cela me toucherait. Mon électrosensibilité a été déclenchée suite à une surexposition à 2 antennes-relais à environ 100 m en face de mon bureau. J’ai mis plusieurs semaines à trouver la source de mes troubles inhabituels, en observant dans un premier temps ce qui était nouveau dans mon environnement : les antennes-relais. Des consultations médicales ont écartées d’autres maladies possibles et après diverses analyses, le diagnostic est malheureusement tombé : électrosensibilité.
Ce n’est que plusieurs semaines après que j’ai appris que d’autres collègues de bureau, assis du même côté du bâtiment, ressentaient des troubles similaires (violents maux de tête, apparition soudaine d’acouphènes, forte baisse de tension, pertes d’équilibre, tachycardie, effets de chauffe sur le corps, cloques sur la peau…).
Aujourd’hui ma vie a basculé et je ne travaille plus depuis plusieurs mois. Je ne souhaite à personne de subir cela tant c’est douloureux et handicapant ; cependant, face au déni que certains opposent, il m’arrive de souhaiter parfois qu’ils connaissent les prémisses de ces symptômes pour enfin comprendre l’existence de l’électrosensibilité… (désolé)
Archives