Téléphones sans fil

La 4G plus toxique pour le cerveau

Une nouvelle étude :

30 minutes d’exposition aux radiations de téléphone cellulaire 4G affecte l’activité du cerveau.

Lundi, 30 Septembre 2013

Rédigé par: Lloyd Burrell

La revue de neurophysiologie clinique évaluée par des pairs vient de publier que le rayonnement des émissions de LTE (4G) pendant 30 minutes affecte l’activité du cerveau des deux côtés .

Des chercheurs ont exposé l’oreille droite de 18 participants à la technologie des rayonnement de fréquence radio LTE pendant 30 minutes. La quantité de radiation de téléphone cellulaire absorbée dans le cerveau était bien dans les limites juridiques international de l’ICNIRP et la source de rayonnement a été maintenue à 1 cm de l’oreille

Pour éliminer des biais dans l’étude les chercheurs ont utilisé une recherche en double aveugle, croisée, à répartition aléatoire, pour exposer les participants à des expositions réelles et fictives.

L’état de repos de l’activité cérébrale de chaque participant a été mesurée par imagerie en résonance magnétique (IRMf) deux fois, après l’exposition au rayonnement de fréquence radio LTE, et puis de nouveau après une exposition fictive.

Les résultats démontrent que la fréquence radio de rayonnement de la technologie LTE 4G affecte l’activité neuronale dans le cerveau à la fois la région du cerveau plus proche et dans la région à distance, y compris l’hémisphère gauche du cerveau.

LTE est la technologie de système mobile dont le développement est le plus rapide.

Cette étude est importante pour deux raisons. D’abord parce qu’il est la première à être réalisée sur les effets à court terme de Long Term Evolution (LTE), la quatrième génération (4G) de la technologie de téléphone cellulaire. Deuxièmement, en raison de la rapidité de l’adoption de cette technologie.

Selon les Global mobile Suppliers Association « Le développement de la technologie de système mobile LTE est le plus rapide jamais réalisé ». Les États-Unis est le plus grand marché du LTE dans le monde. En Mars 2013, le total mondial des abonnements LTE était déjà de 91 millions d’abonnés. Plus de la moitié de ceux-ci,

47 millions, étaient des abonnés américain. Les effets à long terme de ces expositions n’ont pas encore été étudiée, mais on observe déjà très nettement le lien entre ces expositions et une myriade d’effets biologiques néfastes, notamment:

• les dommages au sperme

• des cassures de l’ADN

• du glucose en quantité accrue dans le cerveau

. des os plus fragiles

. un stress génétique

. dysfonction du système immunitaire

• des effets sur les enfants à naître

Plus inquiétant est le lien entre ces expositions et une longue liste de maladies

Page 2 sur 3

30 Minutes Exposure To 4G Cell Phone 22/11/13 22:20

telles que:

.la maladie d’Alzheimer

• L’Autisme

• Les Tumeurs du cerveau

• Le cancer du sein

• Le cancer du cerveau

De nouvelles études sont nécessaires sur les effets de la LTE et les autres formes de rayonnements de la téléphonie mobile, mais la preuve est déjà convaincant. De nombreux experts scientifiques et médicaux tirent la sonnette d’alarme.

Références

1 Bin Lv, Zhiye Chen, Wu Tongning, Qing Shao, Duo Yan, Lin Ma, Ke Lu Yi Xie.La modification des oscillations à basse fréquence spontanée causée par l’exposition des champs électromagnétiques aiguë. Neurophysiologie clinique. Publié en ligne le 4 Septembre 2013.

http://www.prlog.org/12215083-lte-cell-phone-radiation-affects-brain-activity-in-cell-phone-users

Vous pouvez télécharger gratuitement son Rapport sur la santé de la protection CEM et vous abonner à sa newsletter en visitant son site Web

http:// www.electricsense.com

Il est également l’auteur d’un livre électronique intitulé «Comment combattre la sensibilité électrique », qui offre une solution au nombre croissant de personnes dont la santé est compromise par l’exposition à des technologies sans fil et semblables, aussi disponibles sur son site Web.

Avertissement: Cet article ne vise pas à fournir des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de GreenMedInfo ou son personnel.

———————————————————————————————-

Du poison dans votre smartphone…

DES MÉDECINS ET DES CHERCHEURS AVERTISSENT

«Votre Iphone vous rend malade»

Par Ilham TERKI – Dimanche 21 Octobre 2012 – L'iPhone 5, dernier-né de la marque à la pommeL’iPhone 5, dernier-né de la marque à la pomme

Du poison dans mon smartphone. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus des chercheurs américains.

Quand nous utilisons nos téléphones mobiles, nous nous collons au visage un concentré de poisons: plomb, brome, chlore, mercure, cadmium. «Chaque téléphone testé contient au moins un de ces produits toxiques dangereux», constatent les chercheurs de l’Ecologie Centre aux Etats-Unis. Pourtant, les ventes de smartphones explosent et les entreprises se l’arrachent. Ce que 90% des utilisateurs ignorent, est que des risques sanitaires se cachent derrière ce bijou de technologie.

Cette organisation écologiste américaine a publié début octobre, les résultats d’une vaste étude de toxicologie menée sur 36 modèles de téléphones portables mis sur le marché depuis cinq ans par dix constructeurs. Un mobile peut renfermer jusqu’à 40 éléments contenant des métaux lourds et des polluants organiques persistants. Munis de pinces, de ciseaux et de tournevis, les chercheurs de l’Ecology Centre ont intégralement démonté les appareils pour soumettre tous leurs composants, processeurs, circuits imprimés, écrans, touches, batteries, à une analyse par fluorescence de rayons X. Plus de mille échantillons ont été passés au crible à la recherche de 35 éléments ou substances chimiques.

Selon le directeur de recherches à l’Ecology Center, Jeff Gearhart, «la conclusion est que les téléphones mobiles sont toxiques et pleins de produits chimiques à risque» en ajoutant que «même les meilleurs téléphones sont porteurs d’un danger chimique». L’étude tient quant même à rassurer en indiquant que les fabricants tentent de réduire la toxicité de ces composants. Certaines marques tirent leur épingle du jeu. Le trio de tête est formé par Motorola Citrus, l’iPhone 4S d’Apple et le LG Remarq.
L’iPhone 5, dernier-né de la marque à la pomme, est cinquième, tandis que son grand rival, le Samsung Galaxy S III, est en 9e position. Apple enregistre ainsi un net progrès de génération en génération: l’iPhone 2G, premier de la série apparu en 2007, est de loin le plus toxique des 36 modèles, d’après cette étude.

«Les préoccupations des consommateurs amènent les fabricants à dessiner et proposer des produits plus sains», estime Gearhart, qui se complimente aussi du renforcement des réglementations et des vérifications, notamment en Europe et en Asie. L’Afrique est absente de cette étude. Mais ces substances peuvent entraîner des pollutions à chaque étape du cycle de vie du téléphone. Leur extraction suscite des dégradations de l’environnement, parfois des conflits.

Les employés des constructeurs sont exposés aux poisons lors du processus de fabrication. Les éléments polluants des téléphones se retrouvent encore trop souvent dans l’air, les sols et les nappes phréatiques. Une grande partie des téléphones usagés finit dans des décharges ou est exportée vers des sites de recyclage informels en Asie.

 L’Ecology Center appelle à un meilleur encadrement national et international de la gestion des déchets électroniques.«Ces produits chimiques, qui entraînent des malformations congénitales, des difficultés d’apprentissage et d’autres graves problèmes de santé, ont été retrouvés dans le sol à des niveaux dix à cent fois supérieurs à la normale sur des sites de recyclage en Chine», rappelle Jeff Gearhart.

Un médecin algérien spécialiste en neurologie livre son verdict. Selon lui, «des études contradictoires se multiplient pour démontrer les dangers des téléphones portables». Il énumère les désagréments causés aux usagers. Il cite les maux de tête, les troubles auditifs, les picotements de la peau, les clignements oculaires, la perte de mémoire, les troubles de la concentration et les bourdonnements d’oreille. «Il est possible, à terme, que l’ADN cellulaire soit lésé, ce qui provoquerait des tumeurs cancéreuses», ajoute-t-il. «Parmi les dangers liés à l’utilisation de la technologie des ondes radio, deux paraîtraient avoir une incidence directe sur notre cerveau. Les effets thermiques sont les plus palpables», selon le spécialiste.
«L’utilisation continue d’un mobile pendant 20 minutes fait augmenter de 1° Celsius la température des tissus en contact. C’est alors le cortex, la partie la plus sensible du cerveau se trouvant à proximité de l’oreille, qui subit cette fluctuation thermique», dit-il.

Le Centre international de la recherche sur le cancer a observé une augmentation du risque de maladie lorsque les individus et surtout les enfants sont exposés à de grandes quantités d’ondes électromagnétiques.
Les chercheurs commencent tout juste à étudier les effets des ondes dégagées par les téléphones portables utilisés massivement.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/162378-%C2%ABvotre-iphone-vous-rend-malade%C2%BB.html

Débranche !

Débrancher quoi ?

 Les téléphones de maison sans fil DECT (Digital Enhanced Cordless Telecommunication) (1) que l’on rencontre non seulement dans les maisons mais aussi chez le pharmacien, chez le médecin, chez le coiffeur, dans la boutique bio, dans la petite ou la grande surface… bref… partout (même à l’hôpital) … parce que c’est « pratique »… (Par contre, on est à l’abri des ondes dans les banques: ni WiFi ni DECT…)

Pourquoi débrancher les DECT ? Parce que la base de ces téléphones émet 24 heures sur 24 des ondes hautes fréquences pulsées, assez semblables à celles émises par le WiFi, les téléphones portables, les antennes relais… mais néanmoins différentes. Un petit appareil de mesures appelé « acoustimètre » (2), d’origine anglaise, vendu depuis peu en France, permet de distinguer ces 4 types d’ondes grâce à des sons différents. Les ondes des DECT se propagent à 100 ou 200 mètres (c’est précisé sur la notice du modèle), elles traversent les murs en pierres, les plafonds, seul le métal les arrête. L’acoustimètre montre très clairement leur puissance de rayonnement. Par exemple, dans une pharmacie où il n’y a pas de WiFi, en parlant au pharmacien à 3 ou 4 mètres de la base, on mesure 0,53 V/m. Le téléphone sonne, quelqu’un répond, apporte le combiné au pharmacien, la mesure monte aussitôt à 5,50 V/m, soit 10 fois plus!

Quelques chiffres – mesuré en VOLTS PAR METRE, le risque sanitaire se situe dès 0,20 V/m pour les personnes sensibles (EHS, électro-hyper-sensible), les enfants, les femmes enceintes; il se situe à 0,60 V/m pour les autres personnes. Les ondes produites par les technologies sans fil sont des hautes fréquences pulsées (les ondes « pulsées » produisent des pics (ou « peaks », ou crêtes), très soudains, très brefs, qui peuvent être très élevés). Il faut additionner les expositions produites par les différentes sources (par exemple WiFi et DECT, qui vont souvent de pair).

– Les seuils d’exposition légaux ont été fixés par le décret du 3.05.2002 (signé par Lionel Jospin lors de son dernier jour de travail en tant que Premier Ministre). Ils vont de 40V/m à 61V/m selon les bandes de fréquences (59,60V/m pour la bande de fréquences 1880 – 1900 MHz du DECT, 61,00V/m pour le WiFi, Bluetooth, fours micro-ondes 2200 – 3000 MHz)… soit 100 fois plus élevés que le seuil du risque sanitaire… Ces chiffres sont en fait des seuils « thermiques », c’est-à-dire qu’au-delà… ça brûle…!

Les mesurages des opérateurs de téléphonie mobile présentent des « moyennes » (qui aplanissent les pics…) et comparent les champs mesurés avec les seuils légaux. C’est ainsi que s’ils mesurent 0,99 V/m dans la bande de fréquences 1900 – 2200 MHz (dont le seuil limite est de 59,90 V/m), cette valeur ne représente « que 1,65% » du seuil limite. Bien sûr, si on additionne ces seuils limite… cela doit se traduire au minimum par une brûlure au 3ème degré… « Les normes Françaises ne sont dépassées par aucun pays au monde ». Surréaliste, non?

Autres sources d’ondes – La question de ces ondes hautes fréquences pulsées est très complexe. Peu de personnes connaissent cette technologie en profondeur. Les fabricants de matériel sous-traitent… Les émissions par les téléphones portables varient considérablement selon les modèles. Un ancien modèle 2G va émettre sur une très courte distance (disons que seul l’utilisateur va en « profiter »), un modèle 3G (ou « smart phone » qui se connecte sur Internet) va émettre sur une distance de 3 à 5 mètres. Dans une foule (même en plein air…), la puissance des ondes émises peut être considérable à un point donné. Les « box » Internet (Freebox, Livebox, etc…) sont connectées sur le WiFi en usine, et même si on ne l’utilise pas (si on utilise un câble entre l’ordinateur et la box) et que l’on croit l’avoir déconnectée, on ne peut pas être certain que la box n’émette pas d’ondes (5).

Beaucoup d’autres produits émettent ce type d’ondes dangereuses et on n’y prend pas garde parce que rien n’est dit sur l’emballage ou la notice. Le babyphone: 4 V/m à proximité de la tête du bébé. L’emballage indique juste « conforme à la norme européenne »… (voir le documentaire de Sophie Le Gall « Mauvaises Ondes », diffusé le 18 mai 2011 sur F3. Voir aussi le film « La guerre est déclarée », histoire vraie d’un bébé qui a eu un cancer du cerveau à l’âge de 18 mois, il a été soigné et guéri).

Le four à micro-ondes en marche: 4 V/m aussi, sans doute davantage si le four a plus de 6 ans car la porte n’est plus « étanche ».

Les accessoires « haute technologie » des voitures, sans oublier la clé de voiture, à l’origine par ailleurs de bien des pannes… Le thermostat « satellite radio » d’une chaudière murale à gaz. Il ne faut pas oublier que ces émissions d’ondes s’additionnent: un babyphone + un DECT + un téléphone portable + du WiFi… on peut atteindre 15 V/m près de la tête du bébé…

Effets sur le corps humain – Ils sont multiples (voir le site de l’Association Robin des Toits (3). Je retiens que ces ondes peuvent percer la barrière hémato-encéphalique (qui sépare le sang du cerveau), ce qui peut entraîner des symptômes illimités… Les plus souvents cités: troubles du sommeil, maux de tête, vertiges, tension de la nuque, fatigue intense, troubles cardio-vasculaires, DMLA chez des sujets jeunes, cataracte précoce… Plus rares mais plus graves: neurinome de l’acoustique, membrane épi-rétinienne, cancer du cerveau (y compris chez des jeunes enfants)… (4) Personnellement j’ai été exposée à 2 DECT pendant plus de 6 ans, je les ai débranchés le 11 mars dernier (date fatidique pour beaucoup…) Un peu tard car je suis électro-sensible, mais je l’étais probablement déjà depuis 2007 sans en avoir conscience.

En savoir plus – il y a des km d’information disponibles sur les sites du CRIIREM (Michèle Rivasi) http://www.criirem.org/ (6), de Robin des Toits, Next-up http://www.next-up.org/…

Alors débranchez vite, et remplacez vos DECT par des téléphones filaires. En général on peut en mettre jusqu’à 5 sur une même ligne France Télécom. Et à chaque fois que vous passez près d’une boutique de téléphones, demandez quel est leur offre en téléphones filaires… il faut recréer un marché…

—————————————–

(1) – Voir le dépliant « Téléphone sans fil au standard DECT » (en vente dès 1996) sur http://dect.electrosmog.info

(2) – acoustimètre EMFields (U.K.) – lien vers les exemples sonores de l’acoustimètre : http://www.emfields.org/detectors/acoustimeter.asp

Example sound files: » Background Hiss » GSM Base Station » DECT » TETRA » 3G » WiFi

– CHOIX-DE-VIE (Alsace): Détecteur acoustique MW-AM10 – Bande de fréquences : 200 MHz à 8 GHz – 389 euro http://www.choix-de-vie.com/boutique/l-electromagnetisme/appareils-de-mesure/hautes-frequences.htm

 

(3) – lien vers le site de Robin des Toits: http://www.robindestoits.org/1-Pourquoi-une-alerte-sanitaire_r13.html

(4) – Fiche clinique ELECTRO HYPER SENSIBILITE (EHS), Dr Alexandre RAFALOVITCH (16.02.2009)

http://www.contaminations-chimiques.info/?2009/02/16/550-fiche-clinique-electro-hyper-sensibilite-ehs-par-le-docteur-alexandre-rafalovitch

 

(5) – 24.12.2010 … http://www.robindestoits.org/Comment-desactiver-le-wifi_a227.html – par défaut, la plupart des « box » ADSL ont l’option wifi activée, source permanente d’émission « type téléphonie mobile » dont la toxicité a été prouvée scientifiquement.

– Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l’ordinateur soit allumé/connecté ou pas.

– Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.

(6) – Le DECT et les abeilles: http://www.criirem.org/index.php?option=com_content&view=article&id=128:dect–les-abeilles-nen-reviennent-pas-&catid=44:dect&Itemid=125 – 

« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre » a prophétisé Einstein.

Téléphones sans fil analogiques

Après quelques recherches de téléphone sans fil ANALOGIQUES de remplacements pour ma famille, ignorante ou voulant ignorer le problème du DECT (numérique), j’ai trouvé un site ou l’on vend des postes reconditionnés d’Amarys France Télécom (entre autres) qui fonctionnent sur des ondes continues de 44Mhz – non pulsées, donc sans micro-ondes et sans basses fréquences.

Je suis très EHS au DECT et au portable (impossible de mettre un téléphone sur mon oreille) mais je ne ressens là aucune gêne. Ce sans-fil me sert à aller d’une pièce à l’autre ou pour éteindre la marmite sur le feu en restant avec mon interlocuteur ou aller sur le parking… Mais il faut selon moi garder un filaire.

Je pense que dans la mesure où ces téléphones reconditionnés des années 90 n’émettent pas de champs toxiques, il serait utile de commencer à équiper les voisins, voire soi-même. J’ai un retour d’expérience de quatre mois pour constater aucun effet négatif. Mais je le répète, il faut garder un filaire et utiliser ce genre de sans-fil en cas de besoin.

En tous cas, comme cadeau à son voisin, pour remplacer un DECT, c’est idéal !

le site http://www.sans-fil-analogique.com/

 

 

TETRA un danger pour tous

Objet : Allemagne : TETRA, un danger pour tous !

Chers Amis,

Voici la traduction d’un texte très important du célèbre médecin allemand de l’environnement , le Dr. Joachim Mutter, que nous connaissons déjà à travers le débat très incisif sur la téléphonie mobile avec M. Lerchl de la Commission allemande des Rayonnements.

__________________________________________________________________________

De : jo.mutter@web.de [mailto:jo.mutter@web.de]

Envoyé : samedi 17 septembre 2011 18:53

Objet / Allemagne : danger pour tous à cause du TETRA

Messieurs les députés,

En tant qu’électeur et représentant convaincu d’un mode de vie et une médecine écologiques, médecine expliquée dans mes livres, je m’adresse à vous dans une affaire très sérieuse et dangereuse pour la vie de tous.

Dans votre convention avec le parti socialiste sous avez soutenu aussi un examen critique de la téléphonie mobile ainsi qu’un droit de cogestion pour les communes concernées.

Actuellement on instaure en Allemagne et aussi au Bad-Württemberg le système digital de transmission (TETRA) au service des autorités et organisations chargées de tâches de sécurité (BOS). Beaucoup de communes s’opposent au TETRA. Vous devez savoir que le système n’est techniquement pas au point, qu’il est déjà complètement dépassé et beaucoup trop cher.

Mais pour moi, en tant que médecin, il y a un inconvénient encore bien plus grave avec TETRA : TETRA représente un danger particulièrement grave pour presque tous les citoyens.

Dans l’annexe vous trouverez les faits extrêmement inquiétant concernant TETRA sous forme d’un document d’opposition. Il sera mis à la disposition dans toute l’Allemagne pour les communes concernées comme aide-mémoire argumentaire.

Bien que TETRA n’entrera officiellement en fonction que fin 2012, les installations déjà actives rayonnent en permanence sur l’environnement. Selon les dires de la police ce ne sont que des appareils de testage. Mais du côté des riverains nous recevons maintenant des plaintes pour troubles du sommeil, problèmes cardiaques, fatigue diurne, céphalées, vertiges allant jusqu’à des neuralgies et des dépressions, bien que ces personnes ignoraient jusqu’au moment des prises de mesures qui le confirmaient bien, ce qu’est TETRA. D’autant plus que les sites des émetteurs ne sont actuellement pas divulgués.

TETRA initiera du fait de sa plus grande capacité et de sa portée d’env. 6-8 plus élevée et sa capacité de pénétration en comparaison avec la téléphonie mobile une nouvelle envergure de la nocivité des systèmes de transmission. Vous comprendrez la dangerosité des faux conseils du lobbying de la Protection allemande contre les Rayonnements à l’adresse des politiques et des diverses autorités, lorsque vous lirez la documentation d’un dialogue avec les directeur compétent de SSK :

http://www.diagnose-funk.ch/gesundheit/aerzteschaft-d/gefahr-fuer-kinder-dokumentation-einer-kontroverse.php

Face à la réalité qu’il existe des alternatives beaucoup moins onéreuses et fonctionnant mieux, je vous demande avec insistance de consacrer une étude sérieuse au sujet du TETRA et d’apporter votre soutien au droit des communes qui s’opposent à l’installation de TETRA. Car les hautes instances d’urbanisme imposent l’installation de TETRA, ceci en opposition aux décisions communales.

Peut-être pourrez-vous obtenir un arrêt d’installation pour le Bad-Württemberg.

Il serait utile que pour obtenir d’autres informations vous procédiez à un audit d’experts indépendants de l’industrie. Je reste à votre disposition pour toutes les questions que vous voudirez bien me poser.

Avec mes meilleures salutations et beaucoup de succès pour votre action …

Dr. med. Joachim Mutter

médecin de l’environnement

www.zahnklinik.de/umwelt_integrativ

————————————-

Pour ceux que ça intéresse, on a un dossier sur TERTRA, spécialement en Angleterre où il est fort contesté par la police qui s’en sert…. et qui trinque.

Langues
EnglishFrenchGermanItalianSpanish
Archives