Non classé

LINKY – un compteur intelligent un peu bête

Retour sur Linky, le nouveau compteur électrique proposé par Enedis, remplaçant peu à peu les anciens modèles depuis plus d’un an, et qui fait beaucoup parler de lui…

Appel d’un scientifique à L’ONU sur les dangers des technologies sans fil

Refus des compteurs Linky

Refus des compteurs Linky : le tribunal administratif donne
raison à la commune de Chauconin-Neufmontiers (77) !


>

Après une réunion publique organisée par la commune le 25 novembre 2016, le conseil municipal de Chauconin-Neufmontiers (77), par délibération du 12 décembre 2016, s’est opposé au déploiement des compteurs Linky sur la commune « dans l’attente de résultats plus complets sur leurs contraintes, dangers et risques ».

Le Préfet a attaqué cette délibération devant le tribunal administratif (référé suspension). La commune a fait valoir que le recours avait été formé hors-délais, et a par ailleurs maintenu qu’elle restait compétente pour se prononcer sur ce dossier en tant que propriétaire des compteurs, bien qu’ayant délégué la gestion du réseau d’électricité au Syndicat Départemental d’Energie de Seine-et-Marne.
>

Par ordonnance du 18 juillet 2017 (cf fichier lié), le tribunal administratif de Melun a rejeté la requête du préfet au motif que le recours gracieux déposé par celui-ci était hors délais. L’Etat est aussi condamné à verser à la commune de Chauconin-Neufmontiers la somme de 1 500 euros.

Enedis ne peut donc installer les compteurs Linky à Chauconin-Neufmontiers.

Bravo à cette municipalité courageuse et à son maire !

Une pionnière des mauvaises ondes

D.R.

Dès 1999, la Montpelliéraine Madeleine Bastide prouve un effet néfaste des ondes.

Professeur d’immunologie à la fac de pharmacie, elle expose des œufs de poulets au rayonnement d’un portable, suspendu quatre centimètres au-dessus, 24h sur 24, pendant vingt et un jours. Résultat : 60 % de mortalité chez les embryons et une dépression du système immunitaire chez les survivants…
Certains scientifiques ont critiqué l’étude en attribuant la mortalité à la chaleur dégagée par le téléphone portable. « Notre pièce était ventilée tout le temps », contestait le Pr Bastide (décédée en 2007) dans les colonnes de La Gazette. Tout comme le Pr Privat, elle estimait qu’« un effet non thermique », lié aux ondes elles-mêmes, était en cause. Cela a été démontré ensuite par Florence Batelier : un chercheur de l’Inra de Tours qui a reproduit l’expérience, avec à peu près les mêmes résultats. Et qui assure elle aussi que « des variations minimes de température sont très bien supportées par les embryons de poulet »
Dans le documentaire Mauvaises ondes, sur France 3, des proches de Madeleine Bastide affirment qu’elle a fait l’objet de menaces anonymes, par courrier et par téléphone. Un jour, elle aurait décroché et entendu sa propre voix enregistrée. Comme si elle était placée sous écoute. Comme si on voulait lui faire peur. Comme si on voulait bâillonner toute recherche indépendante sur le portable.

O.R.

Yannick Jadot et les Compteurs communicants connectés

Date : Thu, 26 Jan 2017
De : JADOT Yannick <yannick.jadot@europarl.europa.eu
Madame F.,
Vous avez attiré mon attention au sujet des compteurs communicants Linky et je vous en remercie.
Ces compteurs ont été prévus par une directive européenne de Juillet 2009 dans le but de « favoriser la participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’électricité » et le déploiement du compteur a été décidé dans la loi sur la transition énergétique de juillet 2015.
Dans le cadre de l’examen de cette loi, les députés écologistes ont déposé des amendements pour s’opposer au déploiement de ce compteur, mais n’ont pas été suivis par les autres députés.
Les avantages du Linky présentés par ERDF sont bien maigres : l’expérimentation a montré que peu de consommateurs ont baissé leur consommation énergétique, car l’accès aux données de consommation n’est possible qu’un jour après (et non de manière instantanée) et sur internet.

Des efforts doivent être faits par le distributeur (ERDF) et les fournisseurs pour accéder en direct à notre consommation et agir pour la réduire. Aujourd’hui, le compteur n’apporte aucune valeur ajoutée pour les consommateurs, et je comprends qu’ils puissent donc les rejeter !
Deuxièmement, il est légitime de s’interroger sur la protection de nos données personnelles : ERDF travaille avec la CNIL et l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information pour crypter les données et ne pas les stocker, mais nous devons rester extrêmement vigilants et réclamer que toutes les conditions posées par la CNIL soient respectées par ERDF.
Enfin, mais le sujet est bien central, le Linky nous interroge sur son mode de fonctionnement et les ondes qu’il émet :
– quelle est la puissance du Courant Porteur en Ligne (CPL) entre les appareils de l’habitation et le compteur ? Nous attendons encore les résultats d’une étude d’impact sanitaire du CPL menée par l’ANSES
– quelle est la puissance des ondes GPRS utilisées entre le concentrateur et le compteur ?
Je déplore la fuite en avant vers toujours plus d’objets connectés (dont fait partie le Linky), ce qui ajoute des ondes au brouillard d’ondes déjà existant.
Cependant, nous avons mis ERDF face à ses responsabilités et réclamé, pour plus de transparence, que des mesures indépendantes soient faites pour avoir des chiffres clairs et précis sur la puissance et la fréquence des ondes émises par le compteur et le concentrateur. Force est de constater qu’ils n’ont pas respecté leurs engagements et fait des mesures avec l’ANFR, qui est loin d’être indépendant des opérateurs.
Ainsi, dans l’attente de ces mesures indépendantes, je m’oppose au déploiement du Linky.
De plus, nous sommes opposés à l’imposition de ce compteur aux personnes qui le refusent ; ERDF nous a assuré que les personnes électro hypersensibles pouvaient refuser son installation. 1800 usagers ont déjà refusé d’installer le compteur Linky à leur domicile (Source : Canard enchainé, 9mars 2016) et plus de 320 municipalités, qui sont les propriétaires finaux de ces compteurs ont pu les refuser.
Sachez que les écologistes font tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger la santé des Français.
Nous sommes les seuls à prendre au sérieux et défendre les électrohypersensibles, et nous serons toujours aux côtés de celles et ceux qui luttent pour réduire notre exposition chronique aux ondes électromagnétiques.
Bien cordialement,
Yannick Jadot

Langues
EnglishFrenchGermanItalianSpanish
Archives