Info, pas intox

Déficit de l’attention et dopamine

J’adore cette rubrique du Figaro : elle est l’antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises et de mensonges au bon peuple !… Quand on sait que les CEM provoquent une diminution de la dopamine, sérotonine et mélatonine, c’est vraiment pathétique et DE PLUS EN PLUS GRAVISSIME l’état d’hébétude et d’ignorance dans laquelle ils maintiennent les citoyens… avec leurs diplômes !!!!

 

LE FIGARO SANTE / Déficit de l’attention: une question de génétique et non d’éducation!

Par  Nathalie Szapiro-Manoukian

Publié le 04/11/2016

Avoir un enfant avec TDAH a trop souvent été associé à une éducation laxiste, alors que l’on sait que ce trouble de l’attention est partiellement d’origine génétique.

Comme souvent avec les maladies psychiatriques, les parents ont longtemps été culpabilisés. Avoir un enfant avec TDAH a trop souvent été associé à une éducation laxiste alors que l’on sait aujourd’hui que le déterminisme génétique explique l’héritabilité du trouble à 70%! «D’ailleurs, lorsque le TDAH est diagnostiqué chez un enfant, l’un de ses parents au moins a le même trouble depuis l’enfance dans 40% des cas, précise le Dr Hervé Caci, pédopsychiatre au CHU Lenval de Nice. Ce qui accroît encore le risque que la famille soit stigmatisée.» La part liée aux facteurs environnementaux est finalement assez faible: sont notamment accusés les colorants alimentaires, l’exposition au plomb et le tabagisme maternel. Il est donc plus que temps d’arrêter de culpabiliser les familles et la façon dont elles ont éduqué leurs enfants.

Mauvaise régulation de la dopamine

«Les gènes impliqués semblent être ceux qui jouent un rôle dans le métabolisme de la dopamine et d’ailleurs, à l’imagerie cérébrale, le système d’activation de la dopamine est différent chez les personnes souffrant de TDAH que chez les autres. Une mauvaise régulation de la dopamine pourrait être en cause, de sorte qu’il y en aurait trop par moments et pas assez à d’autres. La dopamine est le médiateur du circuit de la récompense et de la motivation: si ce circuit s’emballe très vite – ce qui serait le cas dans le TDAH -, cela se traduit par l’envie de démarrer mille projets à la fois, mais qui s’essoufflent très vite, faute de motivation. Pour maintenir un niveau suffisant de dopamine, la personne souffrant de TDAH s’autostimule: cela se traduit par une hyperactivité, une grande impulsivité et une incapacité à attendre. La dopamine sert à se concentrer, à être attentif. C’est d’ailleurs pourquoi le traitement est un régulateur de la dopamine (un inhibiteur de sa recapture)», explique le Dr Régis Lopez, psychiatre au CHU Gui de Chauliac de Montpellier. Il va falloir se réveiller mon pauvre Régis… au risque d’avoir beaucoup moins de patients ! 

La recherche s’intéresse aussi aux troubles du sommeil, (oui c’est les mêmes qui cherchent !) car ils touchent 75% des personnes souffrant de TDAH à tout âge.

La rédaction vous conseille

St Projet – Plus de wifi dans l’école maternelle à la rentrée

DSC_7966_compressed.jpg

A la rentrée, l’école maternelle sera connectée par câble et non plus par wifi. Bien que les données scientifiques disponibles ne montrent pas des effets avérés sur la santé, une étude internationale a été lancée « Mobi Kids » pour en apprécier les risques potentiels. Sans attendre les résultats de cette étude, les experts de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommandent de limiter l’exposition des personnes les plus vulnérable, enfants et femmes enceintes. Les élus ont donc décidé de remplacer la connexion wifi de la classe maternelle par une connexion filaire. Dominique Dumousseau, employé municipal, a été chargé des travaux sous la conduite d’André Quément maire-adjoint. Toujours en vue de la rentrée, la classe de grande section-CP a été repeinte. C’est un autre employé de la commune Bernard Antoine qui s’est chargé des travaux de peinture.

Les voitures hybrides sont elles dangereuses pour la santé ?

 

Israel a supprimé une commande de 200 voitures hybrides destinées à la police à cause des effects électromagnétiques sur la santé - Juin 2014

Israel a supprimé une commande de 200 voitures hybrides destinées à la police à cause des effects électromagnétiques sur la santé.

Les voitures hybrides peuvent être vertes mais sont elles dangereuses ? Selon la protection environnementale Israélienne, cela peut être le cas. Une comité de recherche fondé par le ministère a étudié les radiations provenant des véhicules hybrides pendant les 9 derniers mois et a trouvé un surplus de radiation dans certains modèles vendus en Israel et dans le monde entier rapporte le « marker » en Israel.

Pas exactement « flower power », la radiation en question est attribuée au champ électromagnétique produit par le flux du courant alternatif venant des batteries à l’arrière du moteur. Les implications médicales de cette radiation non ionisante, similaire à la radiation provenant des antennes de téléphonie mobile ne sont pas encore claires.

L’agence de sécurité nucléaire et de protection des radiations australiennes (ARPANSA) recommande une limite à 1,000 mG (milligauss) pour une période d’exposition de 24 heures. Alors que d’autres directives donnent des limites similaires, l’agence internationale de recherche sur le cancer (IARC) juge bon d’étendre l’exposition aux champs électromagnétiques supérieurs à 2 mG comme étant « cause possible » de cancer. Le ministère de la santé israélien recommande un maximum de 4 mG.

L’incursion du ministère sur ce sujet est le résultat d’un tollé public provenant de publications dans les médias concernant les dangers possibles des radiations dans les voitures hybrides. L’année dernière, le site web automobile Walla cars a conduit une série de tests sur la précédente génération hybride de Toyota Prius, Honda Insight et Honda Civic et a enregistré des chiffres allant jusqu’à 100 mG pendant l’accélération. Les mesures ont montré un pic quand les batteries étaient pleines (et en fonctionnement) ou vides ( et chargées par le moteur) alors qu’une conduite normale à vitesse constante produit 14 à 30 mG sur la Prius en fonction de la zone dans la cabine.

Le ministère de la protection environnementale doit publier les résultats cette semaine. L’étude regroupera les véhicules hybrides vendus en Israël dans 3 différents groupes de radiation, reporte l’analyste israélien. On s’attend à ce que l’actuelle génération de Prius soit considérée comme « sans danger » et que les Honda Insight et les Civic Hybrides (ainsi que la précédente génération de Prius) soient listées comme émettant des radiations « excessives ».

Si elle est publiée, l’échelle de radiation sera la première de ce type dans le monde, même si les voitures hybrides dépassent les plans de vente au Japon. Les revendeurs locaux de Toyota et Honda, bien sûr ne sautent pas de joie  et ont déjà loué les services de 2 sociétés de lobbying pour essayer d’ annuler la publication de cette nouvelle échelle. Ces 2 sociétés avec un surprenant affichage d’unisson, proclament que beaucoup de dispositifs électroniques de voitures fonctionnant à l’essence émettent des taux de radiation similaires voire même supérieurs et estiment cette étude injuste par manque de participation des voitures conventionnelles.

Récemment, le comité de recherche a créé un vif émoi dans la conscience publique en mettant en garde la police israëlienne contre l’acquisition de voitures hybrides dans sa flotte à majorité diesel, du aux risques médicaux des officiers exposés aux radiations pour de longues périodes de temps.


Source : http://www.thetruthaboutcars.com/2010/03/israel-preps-worlds-first-hybrid-car-radiation-scale/

Très Bientôt de la 3G et 4G dans les abribus Decaux

Source AFP – LES ECHOS | Le 17/11/14
JCDecaux a signé un accord avec Huawei pour équiper son mobilier urbain en micro- relais dédiés aux objets connectés .

Les abribus et autres éléments de mobilier urbain installés par le groupe JCDecaux partout dans le monde pourraient à l’ avenir héberger des micro-relais (« small cells ») permettant un meilleur fonctionnement des objets connectés à l’internet . C’est ce que permet un accord avec l’équipementier chinois Huawei rendu public lundi par l’ entreprise française dans un communiqué.

Alors que le nombre d’objets connectés est en très forte croissance, bénéficier d’une bonne réception de signal est indispensable , fait valoir JCDecaux. Or les antennes -relais traditionnelles ne sont pas adaptées pour faire face aux volumes croissants de données en raison d’une pénétration insuffisante du signal, de la lourdeur des procédures d’ installation et de leurs coûts trop élevés.
Un million d’ installations

Aux termes de l’accord, dont les contreparties financières n’ont pas été révélées, Huawei va installer ses micro-relais sur les équipements urbains de JCDecaux, permettant aux opérateurs d’améliorer leur couverture , tout en contrôlant leurs coûts et en offrant de meilleurs services.

JCDecaux ouvrira à son partenaire son portefeuille composé de plus d’un million d’installations (abribus, panneaux d’ affichage ..) dans les centres villes, les aéroports , les moyens de transports ou les centres commerciaux.
Source AFP

35 Raisons de jeter votre smartphone aux Cabinets

MARIANNE – JUIN 2015 (extraits)

Chaque jour apporte son lot d’informations numériques inquiétantes. Le mobile tue, les tablettes rendent dingues, les ordinateurs détruisent la planète et explosent les neurones. Nocif pour la santé physique et mentale, désastreux pour le couple, la famille, l’humanité, le fùneste golem de Steve Jobs sème désolation et terreur. Devenez l’un des ces courageux pionniers qui font reculer l’enfer  3.O

JULIE RAMBAL

 35 RAISONS DE JETER VOTRE SMARTPHONE AUX CABINETS

Steve Jobs a-t-il ruiné le monde ? » s’interrogeait récemment l’acteur et réalisateur Tom Green dans le HuTington Post. Toujours prompts à brûler ce qu’ils ont créé, nos voisins anglo-saxons semblent plus sévères que nous latins, plutôt bonasses et prêts à nous extasier sur les derniers fleurons de l’innovation. « Avant, on marchait dans la rue, le téléphone sagement accroché au mur de la cuisine, poursuit l’humaniste canadien, libres de vagabonder intérieurement, là où personne ne pouvait nousjoindre, expérimentant la féconde solitude. Le travail finissait à 18 heures. Nous n’étions paspoursuivis par le flux continu d’infos électroniques. Mais Jobs a créé un outil d’asservissement à 600 dollars qu’il faut changer tous les six mois… » Il n’y a pas que l’art de vivre. Les menaces que les objets connectés font peser sur nos libertés, publiques et privées (Marianne no 942), ne sont rien comparées à celles qu’ils induisent sur la sécurité dela planète et l’avenir de l’humanité.

 

MÊME LES DIEUX DE LA VALLEY INTERDISENT A LEURS ENFANTS LES OUTILS CONNECTÉS

Tels des dealers ne touchant pas à la came, les seigneurs du high-tech tiennent leur progéniture éloignée du fléau. « Mes enfants n’ont pas encore essayé l’iPad, car on limite les nouvelles technologies à la maison », confiait piteusement Steve Jobs au New York Times peu avant de mourir. La majorité des cadres de Google, eBay, Yahoo ou Hewlett-Packard scolarisent leurs bambins dans une école adepte de la pédagogie Waldorf, qui bannit les outils connectés au prétexte qu’ils inhibent réflexion, créativité et attention. Pas fous !

 

EN DEUX SECONDES, VOUS POUVEZ VOUS GRILLER À L’ECHELLE PLANETAIRE

C’est scientifiquement prouvé : humour et second degré passent mal sur les écrans. Combien d’hommes publics se retrouvent au piquet après un tweet malheureux qui se voulait drôle ? Pour les particuliers, la sanction est bien plus tranchante, comme en a fait l’expérience Justine Sacco en décembre 2013. Cette jeune attachée de presse américaine tweete avant de monter dans l’avion : « Je pars en Afrique du Sud. J’espère que je n’attraperai pas le sida. Je rigole, je suis blanche ! » Onze heures de vol plus tard, elle découvre qu’elle a été licenciée et qu’elle est devenue l’objet d’une haine mondiale. Même l’hôtel qu’elle avait réservé menace de faire grève si elle y loge. De même la pauvre Cella, ado texane qui venait de trouver un job dans une pizzeria, poste avec inconscience : « Je commence un job de merde demain. » Son futur ex-patron lui a répondu en moins de 140 mots : « Non, tu ne commences pas demain. T’es virée. »

ÇA REND BOSSU

Les kinés et ostéos s’alarment de nos postures courbées sur l’écran.

Tensions aiguës à la nuque, au cou, aux épaules suivent toutes ces heures passées à pencher une tête qui pèse entre 4,5 et 5 kg… Ils nomment ces nouvelles technophaties d’attitude le « text-neck » (mélange de « texto » et de « nuque Et combien de lumbagos après s’être ratatiné pour regarder, en mode binge watching (sans s’arrêter), les 12 épisodes de cinquante-deux minutes d’une série, le smartphone à bout de bras ?

ADIEU ROSSELLINI, BONJOUR CANAL BOOM

Le portable est le nouvel opium de la jeunesse, qui préfère idolâtrer de lamentables comiques en herbe sur YouTube plutôt que de combattre ceux qui l’aliènent. La caméra cachée des youtubeurs brésiliens de Canal Boom sur une simulation de diarrhée dans un ascenseur (avec projection de faux caca) a totalisé 14 millions de vues. Mieux, l’application « Vine », qui permet de faire des clips de six secondes, a mené Jérôme Jarre, 24 ans, jusqu’au dîner des correspondants de la Maison-Blanche. L’œuvre artistique qui lui a valu l’invitation d’Obama ? Il se filme en train de faire « bouh ! » aux passants new-yorkais…

 

 ÇA POLLUE LA MONGOLIE

La production mondiale de smartphones provient de terres rares (17 minéraux indispensables à toute l’industrie high-tech) extraites en Mongolie-Intérieure, du côté de Baotou. Autour de cette ville, plus de plantes, d’animaux ou de poissons : ils ont tous été éradiqués par les rejets de produits chimiques – dont le thorium, une substance radioactive qui provoque le cancer du poumon, du pancréas et du sang. Les paysans de la région crèvent de faim. Ou de tumeurs.

 

 ÇA REND HYPOCONDRIAQUE

Chaque jour une nouvelle appli nous propose de checker nos pauvres carcasses mises à mal parla vie moderne : rythme cardiaque, cycle du sommeil, conso de tabac et de café, calories ingurgitées puis brûlées à la gym, et même hygiène dentaire. Le plus zen des mortels sombre vite dans l’hypocondrie, refaisant fébrilement le calcul des années qui lui restent à vivre. Patience, cette taupe détectera bientôt si vous avez le crabe.

 

POUR FABRIQUER CETTE MERDE, UN ENFANT DE 13 ANS A ETÉ EXPLOITÉ QUATORZE HEURES PAR JOUR POUR 70 CENTS L’HEURE

Selon l’ONG China Labor Watch, Apple et Samsung (entre autres) ferment benoîtement les yeux sur la sous-traitante, qui passe notamment par Foxconn, une usine employant 430 000 personnes à Shenzhen, dont 5 % d’enfants de 12 à 14 ans. Les ateliers y sont gardés par une milice armée et, dès qu’un ouvrier s’abîme au travail, il part à la casse. Sans indemnités.

 

C’EST PLUS ADDICTIF QUE L’HEROINE ET LE TABAC REUNIS

Selon Wilhelm Hofmann, chercheur à l’université de Chicago, les réseaux sociaux sont plus tentants que le sexe, l’alcool, la drogue et le tabac : « Il est d’autant plus difficile de s’en détourner qu’ils  sont omniprésents et très disponibles. » Soixante et un pour cent des Américains regardent Twitter avant de sortir du lit le matin et les Français consacrent une heure vingt-neuf minutes chaque jour à la consultation des réseaux sociaux (source : We Are Social). Plus surprenant :3 % des Australiens consultent Facebook quand ils font l’amour.„

CA COULE LES CINÉ-CLUB DE QUARTIER

Pourquoi aller au MK2 quand on peut voir gratis un chat japonais jouer au gardien de but ou un film en streaming avachi sur la cuvette des WC, s’interrogent 3,025 milliards d’internautes, soit 42 % de la population mondiale. Et que dire du photojournalisme, qui meurt à cause des photos d’amateurs, de la presse papier qui agonise à cause des infos sur Facebook (qui veut désormais racheter tous les contenus des sites médias pour les regrouper sur le sien) ?

ÇA DÉTRUIT LA FAMILLE

Les Français passent  4 heures par jour à surfer sur un ordinateur, deux heures sur un mobile et autant sur une tablette. On recense en moyenne cinq écrans par foyer (tablettes, ordinateurs, smartphones). Le pic de connexion se situe en début de soirée, à l’heure où traditionnellement la famille se réunit pour dîner, échanger, se castagner peut-être„. mais malgré tout tisser l’indispensable filet affectif protecteur contre les avanies du monde extérieur.

Les objets connectés anéantissent trente mille ans d’efforts civilisationnels (premières peintures de la grotte de Chauvet) en bouffant la part de temps de cerveau et d’âme disponible de chacun. Cette baisse de la convivialité domestique éradique aussi la messe du 20 heures. Pourquoi attendre le JT quand chacun peut contempler la misère dans son coin ? Maman, le drame du Népal, papa, le dernier compte rendu du crash de la Germanwings, fifille, la fusillade au Texas, et le petit, le dirlo pédophile.„

NE PAS OUBLIER C’EST UN SMS QUI A TUE MARIE TRINTIGNANT

Bertrand Cantat s’est mis à cogner en découvrant le texto de Samuel Benchetrit. Même plus la peine de fouiner dans le portable du conjoint . l’appli « mCouple » donne accès à tous ses SMS, photos ou mails. Autre ennemi de l’amour : le propagateur de coit sans joie « Tinder », qui vous apprend en temps réel qui est prêt à forniquer sur l’heure dans les parages.

CA REND ENCORE PLUS CON QUE DE FUMER DES JOINTS

Earl Miller, neuroscientifique de l’Institut de technologie du Massachusetts, a constaté que le zapping permanent sur petit écran a un coût cognitif. Le cerveau perd en concentration, les hormones de stress augmentent et le QI dégringole de 10 points en moyenne. Le Pr Glenn Wilson assure que cette perte cognitive est plus néfaste que l’effet du pétard.

LES MOBILES SONT DIRECTEMENT RESPONSABLES DE LA MORT DE 5 MILLIONS DE PERSONNES AU CONGO

Selon l’ONU, « les minerais servant aux mobiles financent une guerre qui a déjà fait 5 millions de morts ». La République démocratique du Congo, dont les sols sont riches en cassitérite, coltan, etc., est devenue la proie d’armées manipulées par les puissances de l’argent.

PENDANT QUE PAPA ET MAMAN TWEETENT, BÉBE BOIT DU DESTOP

Trop occupés à tweeter leur avis sur le dernier buzz (Kim Kardashian a-t-elle bien fait de se teindre en blonde ?), les parents ont tendance à moins surveiller leurs enfants. Aux Etats-Unis, on a constaté une augmentation de 10 % des accidents corporels chez les moins de 5 ans depuis l’apparition de la 3G.

ÇA REND MÉCHANT

Si 42 % des ados craignent d’être filmés ou pris en photo dans une situation embarrassante, 43 % reconnaissent pourtant avoir déjà photographié quelqu’un dans une attitude ridicule (Union nationale des associations familiales). Dernier sport, le stranger shaming : faire des photos d’inconnus gros et mal sapés pour les offrir à la moquerie des réseaux. L’appli « Yik Yak » est même dédiée à la diffamation anonyme. Ce serait la préférée des étudiants américains.

 CA TRIPLE LES RISQUES D’ETRE ATTEINT D’UN CANCER DU CERVEAU

Selon Lennart Hardell, professeur d’oncologie suédois, parler au téléphone pourrait tripler le nombre de malades atteints de certains cancers du cerveau. On estime pourtant que 70 % des enfants de 11l ans et 90 % des ados de 14 ans ont un portable.

CA DÉTRAQUE NOS REPONSES EMOTIONNELLES

L’hyperconnexion génère le fameux Fomo (fear of missing out) : la peur de passer à côté d’un scoop important (Kim Kardashian est redevenue brune). Mais aussi, à l’inverse, à force de voir défiler des posts indignés sur le massacre au Kenya ou la traite barbare des vaches allemandes, on se blinde émotionnellement et on soupire d’agacement (voire on sourit) à la énième vidéo de chien auquel il manque deux pattes. Cette alternance de timidité induite et de sadisme crée des « opinionistes bipolaires », capables de s’extasier sur une vidéo de panda, puis de réclamer la mort du dernier histrion dérapeur médiatique. Dans Vous m’avez manqué (Les Arènes), Guy Birenbaum raconte comment l’hyperconnexion (blog, SMS, Twitter, Facebook, Instagram, et toutes les alertes de sites d’info) l’ont précipité dans la dépression.

TOUJOURS PRÊTS A DÉGAINER, 42 % des ados, comme ceux de Clueless d’Amy Heckerling, en 1995, craignent d’être filmés ou pris en photo dans une situation embarassante

CA SAPE L’AUTORITÉ PARENTALE

Une épidémie de « parent shaming » sévit actuellement sur les réseaux sociaux : vous engueulez tranquillement votre ado et lui, pendant ce temps, vous filme discrètement, avant de mettre la vidéo en ligne pour se moquer de vous avec ses congénères. Plus aucun respect des générations précédentes ! Et même plus envie de demander à papy comment c’était avant : il y a tout sur Google.

DEMAIN PLUS UN PROF NE VOUDRA ENSEIGNER

L’Education nationale va définitivement s’écrouler, et il ne faudra pas se plaindre si nos gosses n’ont plus que « Les anges de la téléréalité » comme rêve d’avenir. Selon le syndicat enseignant anglais Nasuwt, un prof sur cinq est victime de rumeurs sur les réseaux sociaux. En 2014, 21 % des enseignants ont déclaré être mentionnés négativement. En 2015, ils étaient 60 % ! Des commentaires haineux postés par 48 % d’élèves… et 40 % de parents. Une professeur a ainsi été harcelée neuf mois. Les élèves avaient même créé un faux compte Facebook à son nom. Type de commentaire : « J’espère qu’elle aura le cancer. »

 

CA VOUS TRANSFORME EN MOUTONS  BELANTS

Sites d’info satirique (Le Gorafi), blogs douteux, dépêches frelatées de l’AFP, les réseaux sociaux mélangent et répercutent tout. A la moindre rumeur, une pétition émerge sur change.org (90 millions d’utilisateurs, 35 000 nouvelles pétitions par mois : contre les filets de dinde vendus chez Leclerc, pour le retour du diplôme d’herboriste…), signée par 50 000 feignasses indignées (qui croient faire la révolution en deux clics). Cette macédoine d’infos et de rumeurs est évidemment hautement manipulable. Pour les prochaines élections américaines, les candidats mettent d’ailleurs le paquet sur Facebook. Zuckerberg, président ?

CA REND PRÉTENTIEUX

Combien de likes » a raflé le cliché de votre boudin aux pommes sur Facebook ? A-t-il été retweeté ? Aimé sur Instagram ? Loin de nous ouvrir au monde, les réseaux nous renvoient à nous-mêmes et suscitent des bouffées narcissiques délirantes. Chaque jour sur Instagram, plus de 300 millions d’images estampillées #selfie sont mises en ligne. Avec des modes : moi et mes fesses (dit « belfie)  moi après l’amour, moi à un enterrement, moi bourré, moi et ce que je mange au resto.  A quand la photo aux cabinets ? Une enquête de l’université de l’Ohio fait le lien entre selfies et comportements antisociaux, tandis que les anthropologues annoncent la fin de I’humanité, évoquant ces mobinautes qui préfèrent se scruter dans leur écran plutôt que regarder leurs contemporains dans les yeux.

Y A TOUJOURS UN CRETIN QUI VÉRIFIE CE QUE VOUS DITES SUR WIKIPEDIA

Fanfaronner dans les dîners, raconter des bobards pour égayer la troupe, c’est fini. Dès que vous l’ouvrez, un pénible contrôle vos propos sur Google.

Agathe, prof d’histoire de l’architecture, ne supporte plus ses élèves qui la reprennent en permanence parce qu’ils lisent en même temps qu’elle parle des thèses divergentes. Le Web est autant le royaume de l’inexactitude que des ergoteurs procéduriers qui engluent la pensée, ou ces grammar nazis qui ne laissent aucune faute syntaxique passer.

LE PORTABLE EST UN SACRE MOUCHARD

Les mobinautes laissent une empreinte à chaque navigation grâce aux fameux cookies (des programmes qui enregistrent vos recherches angoissées sur la coloscopie). Certaines applis vont même fouiller sans prévenir dans vos photos, contacts ou SMS. Selon la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), deux applications sur trois captent des données personnelles à l’insu de l’utilisateur.

ALORS QUE LE SAC A MAIN EST ARRACHE D’UN GESTE PROMPT PAR DES DELINOUANTS LE PQRTABLE DERNIER CRI DONNE LIEU A DES TABASSAGES

Dans les transports franciliens, un vol avec violences sur deux concerne ceux-là. A lui seul, I’iPhone représente 28 % de ces vols. Mâchoire fracturée, oreille arrachée, Œil écrabouillé, les racketteurs se déchaînent pour obtenir cet objet de convoitise dont la valeur dépasse souvent 500 €. II existe d’ailleurs un florissant marché noir de ces smartphones récupérés avec les poings

CA REND SOURNOIS MENTEUR

N’importe quel politique, entreprise, marque ou sous-people peut s’offrir des « Iikes « vues », fans fictifs et faux commentaires élogieux sur acheter-des-fans.com, followerspascher.fr, etc. Mitt Romney, Nadine Morano, Pepsi ou Vuitton se sont déjà fait pincer. Dernière mascarade virtuelle : l’appli « Invisible Boyfriend » offre pour 25 dollars un amoureux doté de photos et d’une fausse vie. Ce fantôme 2.0 envoie même des SMS.

IL EMPÊCHE LES ADOS DE DORMIR

Les ados accrochés à leur portable dorment moins que les autres : sept heures cinquante-neuf minutes, contre huit heures quarante-quatre minutes, ce qui provoque une augmentation du risque d’obésité, de diabète de type 2, d’accidents cardio-vasculaires ou de la circulation. Au-delà de quatre heures par jour de portable, les préados peuvent également souffrir de problèmes socio-affectifs, de dépression et de perte d’estime de soi.

IL EST TOXIQUE, POLLUANT ET PLUS SALE QUE LA CUVETTE DES WC

Votre joli joujou à 600 euros contient plomb, brome, chlore, mercure, cadmium, jusqu’à 40 métaux lourds. Une fois à la poubelle, il va polluer sols et nappes phréatiques. Son enveloppe n’est pas plus ragoûtante : salmonelles, streptocoques, Escherichia coli, staphylocoques dorés… Selon une étude de l’université de Manchester, le combiné contient 500 fois plus de bactéries qu’un siège de toilettes.

IL CAUSE UN ACCIDENT DE LA ROUTE SUR DIX

Dix pour cent des conducteurs envoient un SMS en conduisant. S’ajoutent à ces inconscients les blaireaux qui utilisent une appli détectant les radars, et qui en profitent pour dépasser les limites de vitesse.

IL PEUT FOUTRE LE FEU AU QUARTIER

En novembre dernier, le Samsung d’une demoiselle de 15 ans a mis le feu au matelas alors qu’elle l’avait laissé en charge, à côté de son oreiller, et dormait paisiblement. Réveillée en sursaut, elle a réussi à éteindre l’incendie. Un an plus tôt, une Suissesse de 18 ans voyait son pantalon s’enflammer à cause de son portable rangé dans sa poche. Résultat : brûlures au second degré. L’été dernier, c’est un iPhone qui prenait feu dans un avion au départ de Tel-Aviv, obligeant l’équipage à faire évacuer tous les passagers. La liste des smartphones incendiaires s’allonge régulièrement.„

IL ANÉANTIT L’IDÉAL DU MOI

« II n’y a plus de stars en France.

Une star est quelqu’un qui doit se montrer peu et rester dans la réserve. Avec l’introduction du numérique, il y a une intrusion de tout, partout, tout le temps.

On voit énormément de gens très célèbres, qui ont des millions de followers et qui n’ont absolument rien fait », s’énerve Catherine Deneuve. « Vieille jalouse aigrie », réplique Nabilla, plus célèbre pour ses buzz et ses clashs que ses films avec Truffaut ou Polanski. Mais toute gonflée de son million de followers sur Twitter… Rappelons que l’idéal du moi désigne les valeurs positives auxquelles aspire le sujet, c’est un modèle d’identification : « celui que j’aimerais être ». A ne pas confondre avec le moi idéal (« Sa majesté Bébé »), régressif et tyrannique, flatté par la télé-réalité et le mirage virtuel.

CA REND LES BÉBÉS IDIOTS LES ADOS PORNOS

Utiliser un écran interactif avant 3 ans compromet le développement des compétences pour les maths et la science, selon les chercheurs, mais aussi endommage le développement social et émotionnel du tout-petit. Serge Tisseront psychiatre, avertit qu’avant 6 ans la tablette plonge l’enfant dans le virtuel, en lui faisant sauter l’étape primordiale de la construction par le toucher.

Pourtant, si les pubs pour mobiles sont interdites auprès des moins de 14 ans en raison de l’exposition néfaste aux ondes, les vendeurs de tablettes sont autorisés à appâter les bambins. Mais le pire arrive plus tard. Scolarisés en 6e au collège Montaigne, l’un des établissements parisiens les plus huppés, cinq pioupious de 10-11 ans occupaient leur récré en regardant YouPorn sur leur iPhone Avant de coincer les filles dans les WC pour reproduire les gestes et les mots appris grâce à leur téléphone.

En 2012, à Steubenville (Etats-Unis), ce sont les chouchous de l’équipe de foot du collège qui photographiaient leur tournante sur une copine en plein coma éthilyque, avant de mettre les photos sur Twitter avec le hashtag #viol !

IL NOUS LÂCHE OUAND ON EN A LE PLUS BESOIN

Perdu au milieu des bois, coincé dans un ascenseur en panne ou au camp de base de l’Everest après le séisme ? Votre mobile se révèle incapable de capter du réseau, ou alors sa batterie est vide. Il ne reste plus qu’à tenter de survivre seul. De même, il plantera sans crier gare vos photos, contacts, souvenirs les plus précieux, car qui pense à faire des sauvegardes de cet outil devenu à la fois album de famille, répertoire, agenda, discothèque ?

A force de s’entendre rabâcher les mérites de la dématérialisation, on lui confie sa vie. Il ne reste qu’à pleurer quand le service de maintenance annonce que vos données sont irrécupérables.

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Chaque portable consomme, en moyenne, autant d’énergie qu’un avion parcourant 57 km, et génère autant de gaz à effet de serre qu’une voiture sur 85 km.

Statistique à multiplier par les 4 milliards  de portables en service sur la planète. Leur émission de C02 est l’équivalent de 20 millions d’automobiles.

5 au 11 juin 20151 Marianne/ 85

Langues
EnglishFrenchGermanItalianSpanish
Archives