Conseils pratiques

choisir une live box

Bonjour
Pour éviter d’être arrosé d’ondes il faut demander une live box ancien modèle ou un modèle « pro », et préciser qu’on ne veut pas de base dect et de wifi wps ( capable de connecter des périfériques )dans l’appareil, ne pas hésiter à bien insister en faisant valoir les problèmes de santé, quitte à passer sur un service technique si la personne n’est pas assez compétente….
Sinon je conseille aussi de chercher chez la concurrence, chez numéricable par exemple et prendre leur box « professionnelle » en demandant les mêmes choses, j’ai fait l’expérience, le wifi est désactivable et il n’y a rien d’autre dans leur box pro.

Il est vrai que cela devient quasi impossible pour les non spécialistes de ne pas être irradiés à la maison.


 

RENCONTRE NATIONALE EHS

Rencontre nationale des personnes électrosensibles du 25 août au 1er septembre 2014

Bonjour à toutes et tous,

Nous organisons une semaine de rencontres pour les personnes électrosensibles et les personnes les soutenant du lundi 25 août au lundi 1er septembre sur la commune de St Julien-en-Beauchêne dans les Hautes-Alpes (05).

Travail autour des thèmes suivant :

– Création de lieux de vie sans irradiation pour les personnes électrosensibles,
– La problématique des enfants électrosensibles,
– La reconnaissance du handicap par la MDPH,
– La gestion des conflits de voisinage,
– L’électrosensibilité à l’étranger,
– La Chimicosensibilité,
– Les actions de désobéissance civiles.

Une journée sera consacrée à la discussion avec de nombreux élus sur la création de zones sans irradiations artificielles. Les différents projets en cours seront présentés.

Ces rencontres seront médiatisées. Plusieurs dizaines d’associations et collectifs y participeront.

Description du lieu de rencontre :

Les gorges de « Riou froid » se trouvent sur la commune de St Julien-en-Beauchêne, commune sur laquelle la députée européenne Michèle Rivasi pilote un projet de zone d’accueil d’urgence pour personnes électrosensibles.

Le site est isolé, sans ligne électrique, ni réception de téléphonie mobile. Un petit gîte réservé par l’association permettra à quelques-uns de dormir en dortoir.
Sinon, prévoir tente, camping-car… Il y a aussi la possibilité pour certains d’aller en gîte ou camping à 5km sur la commune de Lus-la-Croix-Haute (26).

Attention : 25% des électrosensibles sont aussi chimicosensibles (Source : recensement national des personnes électrosensibles du « Réseau EHS-Entraide » ).
Lessive bio obligatoire pour tout le monde. Sinon, venir avec vêtements neufs non lavés. Merci de ne pas se parfumer durant 15 jours avant le rassemblement.

Plus de détails bientôt. Vous pouvez d’ores et déjà vous pré-inscrire à cette adresse : uneterrepourlesehs@gmail.com en marquant simplement la mention « Je souhaite participer au rassemblement 2014 » dans le corps de l’e-mail.

Bon courage à toutes et à tous en attendant de vous retrouver cet été,

Philippe Tribaudeau

Président de l’association « Une Terre Pour Les E.H.S. »

 

 

Association « Une Terre Pour Les EHS »

 

Souvestrière

 

26410 Boulc

 

 

Adhésion 2014, merci pour votre soutien : http://uneterrepourlesehs.org/?adhesion-2014

Vous êtes électrosensible, pensez à vous recenser : http://uneterrepourlesehs.org/?recensement-ehs

Petit topo pour trouver un lieu peu exposé aux CEM

Bonjour,

1°- Désolé, mais la recherche via internet me semble plus pratique voir indispensable… De plus, il faut se familiariser avec les cartes topographiques, échelle 1/25000.

 

2°- Privilégier un département qui ne soit pas plat. Il faut du relief, la végétation et le relief atténuent les rayonnements. Les montagnes trop minérales font rebondir les ondes, attention ! C’est dans une vallée, une combe, un cros, un crozet, une valleuse, que vous serez le plus protégés. Personnellement, je conseille le Massif Central, les Vosges, la Lozère,… , des endroits qui ne sont pas attirants, déserts, austères et froids en hiver, mais c’est pourquoi les EHS y trouveront un habitat facilement.

 

3° – Cibler un endroit à faible densité démographique, moins il y a de voisins,  moins vous risquez d’avoir à batailler pour leur demander de rebrancher les fils des sans fils…

 

4°- Vérifier l’absence de wimax où super wifi.

Tapez le département visé puis wimax ou super wifi, par exemple : Eure+wimax = toute une liste de sites dédiés à l’offre wimax dans le département de l’Eure. Difficile donc d’y trouver un endroit à moins que vous ne connaissiez le coin comme votre poche (il existe en effet des « poches » dans l’Eure à 80 à dbm… comme partout).

 

5°- Vous avez choisi un département, il n’y a pas de wimax, peu d’habitants, du relief.

Consultez maintenant les annonces d’immobilier en ligne. Choisissez une habitation non mitoyenne, aux murs épais, qui corresponde à vos critères de confort. Notez le nom de la commune.

6°- Rendez vous sur Cartoradio, ( http://www.cartoradio.fr/cartoradio/web/ )le site de l’anfr référençant les antennes.

Zoomez pour voir les antennes les plus proches tout en faisant apparaître la carte du relief (opacité des cartes) et soyez attentifs aux courbes de niveaux. Il peut arriver qu’une ou plusieurs antennes proches n’arrosent pas un creux de vallée, où serait un village, les antennes étant sur le versant opposé, je l’ai souvent constaté.

Profitez en pour vérifier que vous n’êtes pas sous une ligne à haute tension (indiquée par un trait fin fléché continu noir filant droit)

 

7°- Si aucune antenne ne se trouve à proximité, élargissez la zone de recherche des antennes. Vérifiez une à une toutes celles qui entourent le lieu que vous visez.

En cliquant sur le n°de support, apparaît le système, cliquant le système apparaissent les bandes de fréquences, la hauteur du pylône, et l’azimut de l’antenne. A l’aide de ces données vous êtes capables de savoir si l’endroit que vous visez est irradié ou non et par quel type de fréquence, à 90% (estimation personnelle), hors pollution des voisins.

 

8°- Dézoomer jusqu’à un rayon de 25 km. Il ne faut pas se trouver dans l’azimut d’un FH, faisceau hertzien !

 

9°- Si possible joindre un contact sur place, dans le département, et susceptible de connaître l’endroit, via le réseau d’entraide EHS par exemple. Surtout vous rendre sur place, tester, mesurer HF et BF, tester, et y passer au moins une nuit.

Seul votre corps est garant de l’endroit, et cela, à un moment t.

Les mesures de champs sont facultatives seulement si vous connaissez parfaitement les réactions de votre corps, et que les symptômes ne sont pas décalés dans le temps par exemple. Il arrive aussi qu’en arrivant dans un espace non irradié par les ondes les douleurs soient très fortes pendant plusieurs dizaines de minutes avant de disparaître, et encore, si vous vous déchargez rapidement.

Conclusion

Ce ne sont là que quelques constats, pas une méthode infaillible.

Il existe un et même plusieurs endroits où vous pourrez vivre et habiter tant que votre électrohypersensibilité n’atteint pas les abîmes de l’extrême hypersensibilité.

N’attendez pas pour chercher de ne plus être en mesure de le faire, un lieu de repos pour votre corps.

Plus vous restez exposés, plus vous entamez votre capital de résistance aux CEM. Le pire dans l’EHS, c’est qu’il y a encore pire.

 

Bonne route !

Mesures des champs electromagnétiques : les nouvelles règles

 

 

Le nouveau dispositif de surveillance et de mesure des ondes électromagnétiques, prévu par un décret du 14 décembre 2013, est entré en vigueur le 1er janvier dernier. Les demandes de mesures ne passent désormais plus par les opérateurs, comme jusqu’à présent, même si ces derniers en restent les financeurs.
Les particuliers souhaitant connaitre l’exposition de leur lieu de vie aux ondes électromagnétiques doivent désormais passer par l’une des personnes morales listées dans le décret : les préfectures, les agences régionales de santé, les collectivités territoriales et leurs groupements et un certain nombre d’associations environnementales et familiales agréées. Les demandes de mesures éligibles sont celles concernant les locaux d’habitation, les lieux ouverts au public, les lieux accessibles au public des établissements recevant du public, à l’exclusion de tous ceux ayant déjà fait l’objet de mesures sans modification des antennes situées à proximité du lieu concerné.
Un arrêté également du 14 décembre 2013 précise le déroulement de la procédure. 

Le demandeur doit remplir le formulaire CERFA n°15003*01 disponible sur le site www.service-public.fr et le transmettre à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) après avoir fait viser au préalable sa demande par l’une des personnes morales visées ci-dessus (par exemple les communes).
L’ANFR vérifie l’éligibilité de la mesure et la commande auprès d’un laboratoire indépendant. Les résultats des mesures sont systématiquement transmis à la commune où a été effectuée la mesure ainsi qu’à l’occupant et au propriétaire des locaux lorsque la mesure a été effectuée dans des locaux d’habitation. Ces résultats font l’objet d’une publication sur le site www.cartoradio.fr, sauf si l’occupant du local d’habitation est opposé à leur mise à disposition.
Le financement de ces mesures est assuré par un fonds spécial alimenté par une taxe additionnelle à l’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) applicable aux stations radioélectriques. Ce fonds est géré par l’ANFR.
Pour en savoir plus, il est possible de consulter la brochure conjointe des ministères de l’Ecologie et du Redressement productif « Surveiller et mesurer les ondes électromagnétiques » d’octobre 2013. 
Télécharger le décret n° 2013-1162 du 14 décembre 2013.
Télécharger l’arrêté du 14 décembre 2013.

Lancement du Réseau EHS-Entraide…..

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous annonçons le lancement du site internet du « Réseau E.H.S-Entraide »:


Adresse du site internet : http://www.uneterrepourlesehs.org/

Sachez que nous y avons mis tout notre cœur pour qu’il soit le plus efficace possible. Mais avant tout, nous l’avons pensé comme un moyen de partage.

Sur ce site, vous pourrez, via un formulaire, passer une petite annonce à l’ensemble des E.H.S du réseau. La diffusion des bulletins se fera par email aux alentours des 1ers et 15 de chaque mois .

Désormais, vous pourrez aussi vous auto-recenser via un formulaire permettant de récolter des informations un peu plus détaillées afin de rendre nos actions plus efficaces. Nous demandons donc à toutes les personnes E.H.S (même celles recensées via l’ancien système) de bien vouloir le remplir.

Je pense qu’il est utile de rappeler une nouvelle fois l’importance de ce recensement. Nous n’avons pas fait le choix d’être E.H.S mais nous pouvons faire le choix d’être visibles ou invisibles.

Le site s’enrichira de nouveaux services très bientôt. Vos idées sont les bienvenues.

Bonne découverte de ce nouveau site que nous espérons solidaire.

Philippe Tribaudeau – Président de l’association « Une Terre Pour Les E.H.S » pour le « Réseau E.H.S-Entraide »

 NOUS CONTACTER

Soit par e-mail à l’adresse suivante du Réseau E.H.S. Entraide :
contact.rehse@uneterrepourlesehs.org

Soit par courrier à l’adresse postale suivante :
Réseau E.H.S. Entraide,
Souvestrière,
26410 Boulc

Ou à l’adresse e-mail de l’Association « Une Terre Pour Les EHS » :
contact.association@uneterrepourlesehs.org

Partenaires du « Réseau E.H.S-Entraide » :

Robin des Toits, Next-up Organisation, SOSMCS, Alerte ondes Bretagne, Alerte-Ondes22, Alter-ondes35 Antennes31, Poem26, Sans Onde, La coordination nationale stop antennes, Le collectif Sstop 16, Le collectif pour la Vie Bourgogne, Le collectif Movispem, Le collectif Pôle Sud-Ouest d’Une Terre Pour Les E.H.S, Le collectif des E.H.S de Rhône-Alpes et Le collectif Une Terre pour les EHS Pôle Grand Ouest.

 

Soutiens du « Réseau E.H.S-Entraide » :

L’ARTAC et le CRIIREM

 

 


 

Langues
EnglishFrenchGermanItalianSpanish
Archives