Témoignages vidéos d’EHS
  • Les abeilles électrosensibles ?:
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/du-faouet-vers-rennes-le-convoi-mortuaire-de-300-apiculteurs-bretons-5733656 et si les abeilles étaient, elles aussi, EHS électro-hypersensibles ? La combinaison des ondes prédatrices et de...

  • Déficit de l'attention et dopamine:
    J'adore cette rubrique du Figaro : elle est l'antenne institutionnelle pour conter toutes sortes de bêtises...

Art et ondes

Habitats en sous-France

Bonjour,

Une adhérente de Robin des Toits, électrohypersensible, témoigne de son calvaire dans un livre :

Habitats en Sous-France
Editions Thierry SajatLa plupart des « bien-portants » ne se rendent pas compte de ce que c’est que d’être EHS (électrohypersensible), d’être constamment dans une souffrance plus ou moins forte dont la cause est « l’électrosmog« – les ondes artificielles dans lesquelles nous baignons en permanence ; de perdre sa famille, ses enfants, ses amis, son travail ; d’être condamné à l’errance dans le pire des cas ;  d’être condamné à une souffrance quotidienne quand on peut encore supporter cette agression de tous les instants.Comme si ça ne suffisait pas, leur calvaire est nié par les pouvoirs publics qui préfèrent privilégier les bénéfices de l’industrie du sans-fil et la posture « moderne » et qui déclarent les EHS atteints de « troubles psychosomatiques » – il a même été envisagé de les « psychiatriser« … En plein 21e siècle.Les politiques bien souvent, n’osent pas les défendre, les représenter.
La liberté d’aller et de venir sur le territoire national est pourtant théoriquement garantie par la République.
Avec les EHS, il y a rupture de l’égalité de traitement, ils sont les parias du monde technologique qui a adopté la facilité et le confort du clic sans-fil et refuse d’en voir les conséquences.
Laurence Abeille députée a tenté de faire passer un texte de loi. Ce texte est pour l’heure enterré au Sénat. Les lobbies ont montré que c’est eux qui font la loi dans notre belle République.
A quand une révolte des élus ?Nous pouvons tous devenir EHS.  Des enfants sont EHS, des handicapés à vie si rien ne change…
Personne ne sait qui peut devenir EHS et qui ne le sera pas, personne ne peut le prévoir : leur nombre augmente chaque jour…

www.electrohypersensibilite-ehs-habitats-zone-blanche-livre.com

Marc CENDRIER
Chargé de l’Information Scientifique

Permanences téléphoniques – Tél. : 33 1 47 00 96 33
– le matin entre 8h00 et 9h00 (sauf samedi et dimanche matin)
– le soir entre 21h00 et 22h00

Pour une mesure de champs électromagnétiques
professionnelle et indépendante dans un lieu de vie :
CRIIREM.org
Mesure-CQFD.Com
Pour agir avec l’association « Perdons pas le fil » :
Tél : 04.68.37.16.48 ou 01.47.00.96.33

 

Benis – Wifi……

 

On a inventé le silex

A fair’ les croquett’s de mammouth

Les signaux d’fumée les télex

Les pistes de neige au mois d’août

 

On a trimé du ciboulot

Pour se formater l’bourrichon

De poudre à laver les cerveaux

De puc’s à fliquer les moutons

 

Mais il manquait un nom

A la galerie d’l’évolution

Les bénis-wifi les bénis-wifi

 

On est à cran sans nos écrans

Sans notre i-phone on est aphones

Quand ça vibre on est sur les dents

Au garde à vous quand on nous sonne

 

On veut chacun son chloroforme

Son grill’pain à cramer l’cerveau

Son droit à dev’nir spongiforme

Ses neuronn’s qui font des grumeaux

 

Chacun dans notr’ boui-boui

Espère un jour finir méchoui

De béni-wifi de béni-wifi

 

Heureus’ment y’a les gens d’là-haut

Pour veiller à notr’ bonn’ santé

Les vendeurs de merde à gogos

Les malfaiteurs d’l’humanité

 

On bénit dans les ministères

Les ratatineurs de cervelles

On décor’ le mond’ des affaires

Les chefs du crime industriel

 

Viv’ les baratineurs

La défonc’ des consommateurs

Des bénis-wifi des bénis-wifi

 

Faut qu’on s’adapte on n’a pas l’choix

Ba voui c’est la loi du marché

Et pis si c’est bon pour l’emploi

Ça vaut l’coup de s’ratatiner

 

Ainsi va l’mond’ ma pauv’ madame

Faut bien qu’on viv’ avec not’ temps

Y’a pas d’quoi en fair’ tout un drame

Ni d’gueuler à contre-courant

 

Bienv’nue dans l’four à micro-ondes

Dans le plus parfait des i-mondes

Pour bénis wifi pour bénis wifi

 

Depuis qu’y a l’wifi dans l’métro

Tout l’monde a retrouvé l’bonheur

Y a qu’à voir nos tronch’s de mégot

De cobay’s en apesanteur

 

Vous allez voir qu’un jour pardi

On va brancher nos macchabées

Sur les ond’s du Très Haut débit

Gogol-phon’s de la tête aux pieds

 

Réservez dès maint’nant

Vot’ caveau prévu sang pour sang

Pour béni-wifi pour béni-wifi

 

Frédéric

L’évidence et l’aveuglement

Les E.H.S. sont un grand cri.
De douleur et d’alerte.

C’est un cri vers les installés.
Les installés des biens.
Et aussi de l’esprit.
Ceux qui essaient de ne pas voir
que l’attaque est sur tous.
Et donc sur eux.
Aussi.
Déjà.
Ils ne perçoivent pas encore
ou attribuent à d’autres causes.
Mais la désorganisation des fonctions de leur corps
a déjà commencé.
Devant les plus fragiles,
ceux qui sont moins fragiles voient
ce qui a déjà commencé d’advenir à eux-mêmes.

Même vous tous nobles élus
qui wifisez,
qui wimaxez
à tout va.
Vous tous grands chevaliers de la modernité,
Vous êtes tous des E.H.S.
déjà.
De petits débuts d’E.H.S.
résistant à ouvrir les yeux.
Mais petit E.H.S. deviendra vite grand.

Artiste plasticien EHS prépare une exposition

Salut,

Je suis artiste plasticien, et EHS…, et travaille actuellement à la réalisation d’une exposition qui traitera de la situation de DETRESSE et d’ISOLEMENT dans laquelle nous a projeté l’électrohypersensisbilité. Je témoignerai aussi de la réalité de notre minorité silencieuse ballottée au gré de l’augmentation sans cesse croissante des champs électromagnétiques.

Pour cela, j’ai besoin de votre aide et demande à chaque EHS qui désire participer à cette expo, et par là-même se rendre visible, de me faire parvenir une photo d’identité (ou une photocopie), ainsi qu’un souhait qu’il adresserait au monde comme l’on jette une bouteille à la mer.
La photo sera utilisée à l’échelle 1, et flouttée pour celles et eux qui ne désireraient pas que l’on connaisse leur visage. Vous pouvez d’ailleurs la floutter avant de me l’envoyer, il ne s’agit pas de créer un fichier anthropomorphique… je vous rassure !

Vous pouvez m’adresser cela par mail, avec fichier joint en jpeg (colas.diallo@voila.fr), ou par voie postale (colas diallo le cros forêt 42380 luriecq).

Merci par avance.

Colas.

 

ELECTRE…

Electre

Electre
Langues
EnglishFrenchGermanItalianSpanish
Archives